UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mercredi 26 Avril 2017, Yom Révii


Page : 1 2 3 4 5 Suivant »  
414. Dons d’organes en provenance d’un non juif
Répondu le 18/01/2017 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 4357 fois    Aperçu de la question
Question à Rav Meïr Cahn à propos des dons d'organes. Comment se fait-il que nous pouvons greffer un organe vital prélevé sur un Goy juste avant sa mort? qu'en est-il de l'éthique?....nous prenons, mais ne donnons pas. Merci
398. Le don d’organe
Répondu le 15/01/2017 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Divers   Vue : 5009 fois    Aperçu de la question
Pourquoi est-ce que le don d'organe est interdit par la Tora, alors que ce don pourrait sauver des vies?
443. A qui sert on le verre du Kiddouch en premier ?
Répondu le 16/11/2016 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7802 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Concernant la question 426, qui doit on servir en premier lieu pour le Kiddouch de Chabbate (parents, femme, enfants....). Merci
111. Est ce qu'il y a des obstacles à la Téchouva?
Répondu le 08/09/2016 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 4497 fois    Aperçu de la question
Chalom Rabbanims, J'ai lu sur votre site dans le Dvar Torah sur le "libre arbitre" la chose suivante: "Le Rambam nous explique (hilkhot Téchouvah, chapitre 6, halakha 3) qu’il existe des cas ou les fautes (volontaires) d’un homme sont si graves et si nombreuses que Hakadoch Baroukh Hou lui ferme les portes de la Téchouvah afin d’entraîner sa perte. C’est le sens du verset: « Qui paie ceux qui le (Hakadoch Baroukh Hou) haïssent à leur face, pour entraîner sa perte » (Deutéronome 7,10). C’est à dire: « lui paie de son vivant ses bonnes actions afin de lui faire perdre son monde futur » Rachi." Est-ce que cela veut dire que certaines fautes ne peuvent être pardonnées par la Techouva et si oui pouvez-vous préciser exactement quelles fautes ferment par leur gravité les portes de la Techouva Merci
1060. La Kippa : L'enlever ou pas ?
Répondu le 17/01/2016 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 2812 fois    Aperçu de la question
Bonjour Rav, Le port de la Kippa est à l'ordre du jour en France. Les avis s'opposent et on ne sait plus vraiment ou on en est! Est ce une obligation? Que faire dans la situation actuelle ? Merci d'avance pour votre réponse.
1058. Tatouage et dessins sur la peau : Interdits ou pas ?
Répondu le 24/11/2015 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 2797 fois    Aperçu de la question
Bonjour Tout le monde sait que les tatouages sont interdits par la Tora. Mais qu’en est-il des imitations de tatouage que l'on voit chez les enfants, et qui sont imprimées sur le corps à l’aide d’étiquette adhésives qui laissent sur le corps des inscriptions ou des motifs, ou simplement dessinés à la surface de la peau. Il existe des inscriptions qui peuvent persister plusieurs jours, ou même des sortes d’auto collant qui imitent parfaitement les tatouages. Sont-ils permis? Merci et bravo pour votre travail
292. Les dates de naissance ont elles une influence sur nous ?
Répondu le 26/06/2015 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7270 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Kvod Harabannim, Existe t-il une symbolique pour les dates de naissance ? (mon ami est né le soir de kippour 10 Tishri et son frère, le Tou Béav) ? Kol touv
489. Une femme doit-elle retirer sa bague pour Nétilate Yadaïm ?
Répondu le 23/06/2014 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6366 fois    Aperçu de la question
Chalom Rav, Une femme doit-elle enlever sa bague de fiançailles ou de mariage lorsqu'elle fait "Nétilate Yadaïm" (ablution des mains avant la consomation de pain) ? Merci beaucoup pour tout le travail que l'équipe de nstorah fait chaque jour. Kol touv
486. Se déshabiller dans une chambre où se trouvent des livres saints
Répondu le 23/06/2014 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6674 fois    Aperçu de la question
Y a t-il un problème de se découvrir dans une chambre avec des Séfarim (livres saints)? En effet nous savons que lors d’un rapport, il faut les recouvrir, avec un drap par exemple. Qu’en est il pour des photos de Rabbanim ? Merci
927. Un juif doit il se démarquer des autres peuples par son vêtement ?
Répondu le 02/02/2014 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 4893 fois    Aperçu de la question
Bonjour, J'aimerai savoir s'il y a vraiment une obligation pour un juif de s'habiller d'une façon différente des autres peuples, si oui, en connaitre les raisons ainsi que les sources. Si nous n'agissons pas ainsi, transgressons nous un interdit quelconque ? Ainsi, le port du chapeau est-il conseillé ou simplement un acte de piété ? Merci d'avance pour votre réponse. Kol Touv.
879. Embrasser la main de ses parents
Répondu le 30/09/2013 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6085 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Bonjour, À ce qu’il paraît, c'est une bonne chose d'embrasser la main de ses parents le vendredi soir. D’où vient ce Minhag (habitude), ainsi que celui d’embrasser la main d’un Tsadik ? Avons-nous un mérite particulier à procéder de la sorte ? Je vous remercie d’avance, Kol Touv.
454. Mentir pour ne pas faire de Lachone Hara’
Répondu le 02/06/2013 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 4991 fois    Aperçu de la question
Likhvod harabanim Bonjour, Voila je voudrais savoir si on a le droit de mentir pour éviter de faire du Lachone Hara' ..
738. La première coupe de cheveux
Répondu le 18/04/2013 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7158 fois    Aperçu de la question
Bonsoir Rav, il est courant de nos jours d'assister a des "coupes de cheveux". Sur quoi se fonde cette tradition et concerne t-elle tout le monde ? Merci pour vos réponses
889. Peut-on étudier la Tora le soir de Noël ?
Répondu le 24/12/2012 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7966 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Pourriez vous m’expliquer si l'on étudie ou pas, le soir de Noël et quel sont les Minhaguim (Traditions) car cette année j'ai vu beaucoup de confusion autour de moi a ce sujet. Il me semblait pour ma part inconcevable de ne pas étudier ce soir là et je crois que les Yéchivote étudient mais apparemment les Hassidim n'étudient pas ce soir là pour ne pas renforcer des forces impures.
155. Du devoir de ne pas faire souffrir un animal et ses limites
Répondu le 09/10/2012 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6995 fois    Aperçu de la question
Chers RABANIMS. J'aurais voulu avoir l'avis de la Halakha en ce qui concerne ''Tsa'ar Ba'alé 'Haïm''. Nous avons trouve un chaton de quelques jours devant notre porte. La mère est introuvable. Il est encore tout petit comme une souris. Il ne sait pas laper, ne sait pas marcher, ne voit pas. Sans bouillotte, lait (a la seringue), et aide a faire ses besoins , il va mourir... Première question : La Halakha me demande-t-elle de m'en occuper ? En bref, j'ai eu pitié de lui, et nous nous en occupons depuis 1 semaine (mais je souhaiterais tout de même une réponse a ma première question : la Halakha me demandait-elle de le faire?). A présent, on me dit qu'il risque de devenir dépendant. Ceci dit, mon mari est avreh', j'ai 9 enfants dont l’ainée a 9 ans, et il m'est donc impossible, au niveau physique, et au niveau hachkafa, de continuer a m'occuper de ce chat. Mais, apparemment, il restera ici. C'est ''sa maison''... Deuxième question : La Halakha m'oblige-t-elle alors a continuer a l'aider, alors qu'il est en âge de se débrouiller seul, mais qu'il n'a jamais appris, par manque de mère, a être autonome...? Troisième question: Enfin, s'il reste effectivement chez nous, dois-je m'en occuper en cas de maladie, etc... Je ne me vois vraiment pas aller a tel aviv ou autre chez le vétérinaire! (nous habitons une région 'Haredite en Eretz)... Ou s’arrête le ''Tsa'ar Ba'alé 'Haïm'' ? Cette situation n'est pas simple, car le petit est très attachant, bien sur, je ne dis pas que je veux le jeter de chez moi ! Mais je ne me vois pas aller lui acheter des croquettes a la Makolèt (épicerie), vous comprenez...? Merci
462. Jeter le pain sur la table
Répondu le 21/08/2012 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7593 fois    Aperçu de la question
Pouvez-vous m'expliquer pourquoi nous devons jeter le Motsi (pain) sur la table et non pas le donner dans la main aux personnes qui mangent avec nous ? Merci de vos réponses
527. Se donner la main en public ?
Répondu le 04/02/2012 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6939 fois    Aperçu de la question
Est-t-il permis pour un couple, de se donner la main en public?
152. Prêter avec intérêts
Répondu le 24/01/2012 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 5142 fois    Aperçu de la question
Likhvod harabanim, Je voudrais savoir, s'il y a un interdit de Ribite (prêt avec intérêts) dans le cas suivant: Réouven a contracté un emprunt dans une banque en faveur de Chim'one, à qui la banque ne voudrait pas consentir le prêt, et que Chim'one rembourse les mensualités du crédit à Réouven avec les intérêts, , afin que Réouven rembourse la banque. Et si oui alors si Chim'one décide de rembourser Réouven d'une seule traite alors Réouven devra déduire de cette somme les intérêts qu'il a pris, sachant que réouven va être léser, puisqu'il a payer à la banque les intérêts. Merci pour le travail que vous faites Chalom ouvrakha
329. Les murs d’une maison ont-ils une âme ?
Répondu le 30/11/2011 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6115 fois    Aperçu de la question
Chalom Peut-on acheter une maison dans la quellle les propriétaires précédents ont divorcé ? (sachant que parfois il est déconseillé d'acheter des maisons dans certains cas)
986. Peut on embrasser sa grand mère ou sa sœur ?
Répondu le 25/07/2011 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6677 fois    Aperçu de la question
Chalom Rav, Je voudrais savoir s’il est permis de faire la bise à sa grand-mère et à sa sœur (lorsqu'elle n'a pas encore 12 ans). Merci et Chabbat Chalom
979. les perruques en cheveux naturels sont elles permises ?
Répondu le 12/07/2011 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7427 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Je dois acheter une perruque car je suis mariée et je travaille avec des non juifs (il m'est impossible de porter un foulard). Je voudrais savoir si toutes les perruques en cheveux naturels sont permises, car j'avais entendu dire que certaines ne l'étaient pas (provenance d'Inde par exemple). Pourriez-vous m'éclairer ? Merci d'avance.
974. Les noms ont-ils une influence sur notre vie ?
Répondu le 22/06/2011 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6221 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Bonjour Concernant les noms que l'on donne aux enfants, existe-t-il un Iniane (concept) de les appeler comme un personnage biblique ou bien il n'en est rien. Il est vrai que la Guémara parle des noms deRéchaïm (renégats) qu'il ne faut pas donner aux enfants, mais les autre noms, comme le nom d'un fleuve (Kinérèt), ou bien un lieu (Éden), ou bien tout simplement un nom inventé, qu'en est il? Y a t-il une différence entre les Séfardim ou Achkénazim?
946. Peut-on donner le cordon ombilical
Répondu le 21/02/2011 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 5732 fois    Aperçu de la question
Chalom Kvod Harav! Que dit la Halakha au sujet du don de cordon ombilical que l'on a la possibilité de faire à la naissance de son enfant, afin de sauver par exemple des enfants atteints de leucémie, grâce aux cellules souches contenues dans le sang du cordon (don anonyme pour receveur anonyme)? Y a-t-il une différence si le receveur est juif ou non? Merci d'avance pour votre réponse.
937. Les contacts entre un homme et une femme
Répondu le 13/12/2010 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 5309 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Je souhaiterais savoir s'il existe des exceptions, ou des « Koulote » (des allègements) à l'interdiction pour un homme de toucher une femme (ou inversement) qui n'est pas la sienne dans les cas suivants, notamment: - Dans un cadre professionnel différent d'un rapport de type médecin/patiente, par exemple lorsque un employé reçoit une cliente, peut il lui serrer la main? - Un homme peut il assister une aveugle dans ses déplacements a priori? Est-ce possible s'il est la seule personne à pouvoir le faire? - Même question pour une handicapée ou une femme âgée? - Est-ce que l'âge de l'aveugle ou de l'handicapée peut-il être déterminant? - Outre les déplacements un homme a-t-il le droit de se laisser palper le visage par une malvoyante ou une aveugle afin de rassurer la personne? - Un responsable communautaire (président ou membre du conseil d'administration d'une communauté) peut-il serrer la main d'une représentante d'une autorité civile, (de type maire, préfet, conseillère municipale...) d'une part s'il y a un véritable risque de menace sur la communauté, d'autre part, si c'est juste pour ne pas dégrader l'image des juifs dans la communauté. Dans tous ces cas y a t'il une différence -si la femme est juive ou non? -s'il y a un lien de parenté de type frère/sœur, neveu/tante, cousin/cousine, petit neveu/grande tante - s'il y a un grand écart d'âge entre les 2 personnes? - si l'homme concerné ne fait pas le premier pas de rapprochement - si l'homme concerné touche la chair d'une femme directement ou s'il lui touche un bras par exemple avec son vêtement comme intermédiaire ou des gants, ou bien s'il ne lui touche que le vêtement (dans le cas d'une aveugle par exemple a qui on indiquerait un chemin, sans pouvoir lui parler à cause du bruit ambiant) - si c'est une femme qui est confrontée au "besoin" de toucher un homme dans tous les cas que j'ai énuméré précédemment. Merci beaucoup, En espérant que vous puissiez répondre malgré le nombre de questions contenues dans ce message... Chabbat Chalom
931. Où fixer la Mézouza ?
Répondu le 12/12/2010 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 12132 fois    Aperçu de la question
Chalom, Je me permets de vous poser une question concernant la Mézouza. J'aimerais placer la Mézouza sur la porte d'entrée de l'appartement, mais à l'intérieur et non comme il est coutume de le faire, à l'extérieur. Est-ce que j'ai le droit de mettre la Mézouza à l'intérieur de l'appartement, sur la porte d'entrée ? Si j'en ai le droit, j'envisage de mettre la Mézouza sur le linteau droit (droit lorsque je me trouve face à la porte d'entrée pour sortir de l'appartement), linteau droit intérieur de la porte d'entrée de l’appartement. Est-ce comme cela que je dois faire ? Ou bien dois-je faire autrement et comment ? Ou bien n'est-il as permis de mettre la Mézouza sur la porte d'entrée à l'intérieur de l'appartement ? De plus, la porte d'entrée mesure 2 m 50, à quelle hauteur dois-je mettre la Mézouza (sachant que si je la mets à plus de 1 m 65, ma taille, il me sera difficile de pouvoir l'embrasser en entrant à la maison) ? Toda Raba pour votre réponse. Yann
926. Ne pas donner le pain dans la main
Répondu le 04/11/2010 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 5405 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Concernant le fait de ne pas donner le pain dans la main de la personne, l'interdiction porte t’elle uniquement sur la personne qui est le Mévarekh (celui qui fait la bénédiction sur le pain et le distribue) et qui ne doit pas donner le pain dans la main des autres convives. Ou bien est-il aussi interdit pour un convive de remettre à un autre convive le pain dans la main (pour faire passer le morceau à son destinataire) ?
906. Interrompre le sommeil d'une personne
Répondu le 20/05/2010 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6018 fois    Aperçu de la question
Interrompre le sommeil d'une personne présente-t-il un caractère de gravité ? Pourquoi?
900. Inaugurer une nouvelle maison
Répondu le 27/01/2010 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 5271 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Je dois prochainement emménager dans une maison que j’ai louée. 1) Est-ce que je dois doit quand même faire « ‘Hanoukate Habaïte » (cérémonie d’inauguration de la maison) bien que je ne l’ai pas achetée ? 2) Si oui, faut-il le faire immédiatement ou peut-on attendre de s’installer correctement ?
901. Pourquoi racheter le Premier né ?
Répondu le 19/01/2010 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 5010 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Je souhaiterai comprendre le sens profond du Pidyone Habèn. -Quel est le lien entre "Pétèr Réhèm" (les prémices des entrailles), le garçon spécialement, et la Kédoucha qu'il faut racheter ? -D'autre part, quel est le lien entre Makate Békhorote (La mort des premiers nés), Yétsiate Mitsraïm (la sortie d’Egypte), le décret de Par'o (Pharaon). Pourquoi fallait-il donc que la dernière plaie soit ainsi définitive ? -Pourquoi les Bné Israël devaient-ils se protéger par rapport aux autre Makote? Les Békhorim égyptiens avaient-ils une Kédoucha ou une particularité eux aussi? -Pourquoi même le Pétèr Réhèm des animaux doit être racheté? -Quel est le mystère de cette Kédoucha? Et quel est le rapport avec les critères comme celui de la matrice? Quel différence si cet enfant était né par césarienne ! -Quel est également le lien, s’il y en a un, avec Bikourim? Ou même le Ma’assèr Richone? -La question de Kédoucha sur un enfant, un animal, un fruit, est-ce la même que celle de toute chose Hèkdech sur laquelle on sera 'Hayav de Mé'ila en l'utilisant? Toutes ces questions pour en définitive comprendre l'histoire et le pourquoi de cette Mitsva pour moi étrange ! Je fais le Pidiyone de mon fils jeudi 22 janvier et j'aurai voulu répondre à ces questions? Je continue mon étude évidement mais votre éclaircissement et éventuellement les sources de vos réponses pour me permettre d'approfondir le sujet me seront de bons usages. Merci par avance et Kol Hakavod
898. Comment choisir son Rav
Répondu le 12/11/2009 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 5779 fois   Favoris : 2 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Dans quelle mesure a ton l’obligation de se renseigner sur un Rav avant de s'attacher à lui ou de se fier à ses décisions ? Merci et bravo pour votre travail
Page : 1 2 3 4 5 Suivant »