UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 19 Aout 2017, Yom Chabbate


Page : 1
890. Dégâts causés sur un Étrog : Qui paye ?
Répondu le 18/09/2009 par Rav Michel Kottek
Rubrique : Droit Civil   Vue : 2958 fois    Aperçu de la question
Bonjour, J’ai choisi un Étrog chez le marchand, et je lui ai demandé l’autorisation de le montrer à un Rav, pour vérifier s’il était Kachèr. Malheureusement, le fruit est tombé par terre et n’est plus Kachèr du tout. Suis-je responsable de ce dégât et quel est le prix dois-je payer pour cet Etrog (la même question se pose pour tout achat en fait) ? Merci
891. Qui paye les dégâts d’un nettoyage à sec raté
Répondu le 13/08/2009 par Rav Michel Kottek
Rubrique : Droit Civil   Vue : 3594 fois    Aperçu de la question
Bonjour, J’ai donné un habit au nettoyage à sec. Le responsable du pressing a utilisé de la térébenthine afin d’enlever une tache de peinture qui s’y trouvait. La tache a disparu, mais la doublure de l’habit a été endommagée. Le voudrais savoir qui est responsable de ce dommage ? Merci
553. Qui va payer les dégâts ?
Répondu le 06/12/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Droit Civil   Vue : 8200 fois    Aperçu de la question
Une personne qui a chez lui une synagogue avec un parking et un fidèle met sa voiture dans le parking pour aller prier. Le problème est que le propriétaire de la Choule (Synagogue) a endommagé la voiture du fidèle sans faire exprès. Le fidèle réclame le prix du dommage au propriétaire de la Choule mais le propriétaire prétend que puisqu'il ne permettait pas aux fidèles de garer leurs voitures dans le parking alors il n'est nullement responsable et c' est au risque et péril du fidèle. Qui a raison le propriétaire ou le fidèle? Merci d avance pour votre réponse.
357. Paye-t-on la scolarité d’un enfant retiré de l’école en cours d’année
Répondu le 21/03/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Droit Civil   Vue : 3973 fois    Aperçu de la question
Merci pour vos réponses qui sont toujours très précises et très claires. Félicitations. Une famille qui fait sa 'Alya en cours d'année peut-elle arrêter ses paiments à l'école qui scolarise les enfants sachant que cela représente une perte conséquente pour l'école. Le départ en Israël était au moment de l'inscription une éventualité. Cette éventualité n'avait pas été précisée au moment de l'inscription. L'école aurait peut-être réfusé l'inscription des enfants ou aurait prévu d'inscrire dès le début de l'année un peu plus d'enfants pour compenser le départ en cours d'année.
Page : 1