UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Vendredi 20 Octobre 2017, Yom Chichi


Page : 1
421. Une alliance pour un homme
Répondu le 31/10/2016 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Couple   Vue : 8525 fois    Aperçu de la question
Un homme marié peut-il porter une alliance?
730. Passer Chabbate chez ses futurs beaux parents
Répondu le 29/08/2012 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Couple   Vue : 5547 fois    Aperçu de la question
un jeune homme fiancé à une jeune fille peut-il dormir chez ses futurs beaux parents?
896. Pourquoi se marier en blanc ?
Répondu le 11/10/2009 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Couple   Vue : 5623 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Pouvez m’expliquer pourquoi les femmes ont l’habitude de se marier en blanc. Il me semblait pourtant que c’était un usage propre aux non juifs. De plus, je crois me souvenir que la Guémara parle de vêtements de couleur, à propos des robes de mariées de leur époque. Que dire des vêtements de mariage des femmes en Afrique du nord ? Merci de votre réponse
637. Se marier un mercredi
Répondu le 28/01/2008 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Couple   Vue : 5251 fois    Aperçu de la question
Ma cousine cherche une date pour se marier et son futur beau père lui dit que de se marier un mercredi amener une grande Bérakha. Y a t il une référence dans la Tora (mis a part la Guémara de Kétouvote au sujet des Bétoulim)? Merci beaucoup
431. Mariage sans séparation
Répondu le 26/06/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Couple   Vue : 5019 fois    Aperçu de la question
Kvod Harav, Ma question concerne la "Mé'hitsa" pour les tables dans les mariages. Pour des raisons de Chalom avec la famille, la Halakha permet-elle de ne pas séparer les tables si: -Les danses sont bien séparées (les hommes ne peuvent voir d'aucune manière les femmes danser). -Un coin spécial pour les hommes celibataires, entouré d'une "Mé'hitsa" est aménagée. -On précise aux invités qu'une tenue décente est exigée. -On ne fait pas assoir dans la même table côte-à-côte les hommes et les femmes Merci pour tout le travaille que vous faites, il nous est d'une grande utilité. Kol touv
316. Mariage selon les règles
Répondu le 20/12/2006 par Rav Michel Kottek
Rubrique : Couple   Vue : 5649 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Nous sommes deux personnes de plus de 50 ans et nous désirons nous marier avec l'aide d'Hachèm, mais n'ayant pas de gros moyens ni beaucoup d'invités et ne désirant pas aussi nous endetter, nous aimerions juste passer devant un Rabbin et faire un Kiddouchpour les pauvres de la communauté. Ma question est la suivante : quelles sont les étapes obligatoires d'avant et du jour du mariage (selon la conception du judaïsme) pour qu'un mariage soit valide en Israel ( nous sommes israeliens) et après reconnu aussi en france (le cas écheant). Merci
305. Mariage d’une divorcée avec un Kohèn
Répondu le 26/10/2006 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Couple   Vue : 4869 fois    Aperçu de la question
Bonjour Rav, Est-il possible pour une fille divorcée de se marier avec un garçon Kohèn, qui a eu des enfants avec une non juive, et de ce fait, a-t-il perdu son titre de perdu son titre de Kohèn? Est-il possible de vivre avec cette personne sans se marier, étant donné que ce Kohèn aurait peut être perdu son titre de Kohèn? Si un enfant né de cette relation, quel statut aura-t-il ? Je vous en remercie par avance
249. Mariage en règle
Répondu le 27/09/2006 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Couple   Vue : 5157 fois    Aperçu de la question
Je m'appelle David j'ai 35 ans divorcè et 3 enfants, je me suis mariè dans une synagogue libèrale, car ma mère est convertie depuis q'elle a l'âge de 18 ans elle en a 60 aujourd'hui, j'ai rendez vous avec le consistoire pour le Guèt car je veut que tous se passe bien dans le futur pour mes enfants, je pratique la religion correctement, j'ai fait ma Bar Mitsva, et enseigne ègalement la religion à mes enfants car c'est moi qui en est la garde car mon ex èpouse n'ètant absolument pas religieuse ni sa famille, j'avais très peur pour leur èducation religieuse. Depuis mon divorce cela fait trois ans maintenant j'ai rencontré une femme (israelienne) et je voudrai me remarier pour respecter les règles de la Kacheroute au sein du foyer. Vais-je pouvoir me remarier dans une synagogue consistoriale, cela est très important pour moi. De plus j'ai reconnu les enfants de ma compagne qui vivait avec quelqu'un de très très très religieux puisqu'il prèsidait les diffèrents offices de Paris et de l'ètranger. Aujourd'hui nous vivons sous l'harmonie de la religion et du bonheur et nous avons recomposer une famille avec 5 enfants elevés dans la plus belle religion du monde. Merçi pour votre rèponse que j'attend avec impatiente, mon futur est en jeu.
25. Du devoir de se marier pour un homme souffrant d'impuissance
Répondu le 26/03/2006 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Couple   Vue : 5873 fois    Aperçu de la question
Kavod Harav! Un homme (dans la cinquantaine et n'ayant jamais été marié) atteint de troubles érectiles (psychologiques, pas physiques) a-t-il l'obligation de chercher à se marier? En effet, s'il se marie il risque de ne pas pouvoir "s'unir" à son épouse. En effet, rien ne dit si le "déclic" psychologique se produira - ou non - après le mariage; et, donc, cela entraînerait probablement un cas de nullité du mariage (car "non consommé") et entraînerait une souffrance morale (problèmes liés au divorce, etc.) tant pour l'épouse que pour l'homme en question! Que disent nosSages à ce sujet? Autre question: il m'a semblé lire qu'un homme atteint de troubles érectiles physiques (exemple un homme ayant eu "un accident" ou un eunnuque) avait un "statut particulier" (restrictions des droits) au sein du Am Israël. Quelles sont ces restrictions et sont-elles également applicables dans le cas cité en exemple ci-dessus? Merci d'avance de votre réponse!
64. Assister à la consécration d'un mariage impossible (bis).
Répondu le 20/03/2006 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Couple   Vue : 4155 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Par rapport à la question Assister au mariage d'un cohen et d'une convertie (29) , je voulais juste savoir si le din était le même en prenant en compte que la mariée est ma fille ou ma soeur. Merci
56. Assister au mariage d'un Kohèn et d'une convertie
Répondu le 12/03/2006 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Couple   Vue : 4870 fois    Aperçu de la question
Chalom, A t-on le droit d'assister à un marige célébré par un rabbin libéral (je précise que ce n'est pas dans une choul libérale mais dans un hotel ou une salle), en sachant que le mariage en question est un lav (kohenèt une convertie) ? Il faut prendre en question que c'est un proche de ma famille et même si nous n'approuvons pas sa décision (nous lui avons fait savoir clairement et elle sait que c'est assour), nous voudrions être présents afin de lui montrer notre amour. A quelles parties du "mariage" (pré houpa, houpa, soirée, ...) aurions-nouos le droit d'assister? D'avance tizké lamitsvot
Page : 1