UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mercredi 13 Décembre 2017, Yom Révii


Page : 1 2 Suivant »  
4. Faire « Chéhé'héyanou » sur la consommation de l'Étrog
Répondu le 02/02/2017 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 7100 fois    Aperçu de la question
Nous avons l’habitude de consommer le soir de Tou Bichevate de l’Étrog préparé en confiture depuis Soukkote . Doit-on faire la bénédiction de Chéhé’héyanou puisque l’on à déjà faite au moment de la Mitsva du Loulav à Soukkote ? Merci
517. Manger des fruits au milieu d’un repas
Répondu le 06/01/2014 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 6957 fois    Aperçu de la question
Kvod harav, Lorsqu'au cours d'un repas, on ne sert que du pain et des fruits (par ex. Sé'ouda Chlichite). Dit-on alors que les fruits (par ex. des raisins ou amandes) accompagnent le pain, ou doit-on faire une Bérakha pour ces fruits? Kol Touv Haim
1021. Comment acquitter son prochain du Birkate Hamazone
Répondu le 01/12/2013 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5035 fois    Aperçu de la question
Est ce que la lecture à voix haute du Birkate Hamazone acquitte tous les invités attablés ensemble ?
938. Faire une bénédiction quand on replace une Mézouza
Répondu le 10/04/2011 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 7436 fois    Aperçu de la question
Bonjour Lorsque j'enlève la Mézouza (parce que j'envisage de repeindre la porte d'entrée à l'intérieur comme à l'extérieur et il va donc me falloir enlever la Mézouza...) quelle est la durée maximum pendant laquelle est enlevée la Mézouza, autorisant à ne pas refaire la Berakha (bénédiction) lorsque je remets la Mézouza ? À partir de quelle durée pendant laquelle est enlevée la Mezouza, dois-je faire la Bérakha, lorsque je remets la Mézouza ? Merci de votre aide
942. 100 bénédictions par jour
Répondu le 19/01/2011 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 6485 fois    Aperçu de la question
Chavou'a Tov On nous dit qu'il faut au moins dire 100 Bérakhote (bénédictions) par jour, que dans le Birkate Hamazone il y a 4 Bérakhote. Mais on ne nous dit pas ce qu'est une Bérakha (bénédiction). Alors j'ai cherché en vain une définition communément admise de Bérakha. Dans les Birkote Hachakhar (bénédictions du matin) on trouve - Baroukh Ata Ha-Chem Élokhénou Mélèkh Ha 'Olam ... 'Al Nétilate Yadaïm Baroukh Ata Ha-Chem Élokhénou Mélèkh Ha 'Olam...Achèr Yatsar Baroukh Ata Ha-Chem Élokhénou Mélèkh Ha 'Olam Rofé Kol bassar ... Baroukh Ata Ha-Chem Hama'hazir Néchamot Lifgarim Métim, etc.... Idem pour Birkate Hamazone. Donc certains passages comportent "Élokhénou Mélèkh Ha 'Olam", d'autres non... Alors je suis perdu dans le compte. Merci de votre explication éclairée. Kol Touv
899. Bénédictions sur un heureux évènement
Répondu le 10/01/2010 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4351 fois    Aperçu de la question
Bonjour Nous attendons pour bientôt un heureux évènement. D’après les médecins ce sera un garçon. Doit-on faire la bénédiction Hatov Véhamétiv (Qui est bon et Qui fait le bien), comme il est mentionné dans le Choul’hane Aroukh ? Merci d'avance
814. Les femmes et les Mitsvote qui dépendent du temps
Répondu le 02/11/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5797 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Félicitations pour ce site merveilleux. Je ne crois pas avoir déjà vu des réponses aussi détaillées et complètes. Ma question concerne les « Mistvote Chéazmane Grama » (qui dépendent du temps) et dont les femmes sont dispensées. Est ce qu'une femme peut malgré tout faire cette Mitsva ? Doit-elle faire la Bérakha (bénédiction) ? J'ai vu certaines femmes faire la Bérakha du Loulav, car on leur a dit qu'elles pouvaient. Mais comment peuvent-elles dire « Qui nous a sanctifiés par ses Misvote et nous a ordonné de prendre le Loulav ». Ce n’est pourtant pas le cas ! Pourquoi le Choul’hane ‘Aroukh préconise une Téfila par jour pour une femme alors qu'elles sont Pétourote des Mistvote qui dépendent du temps ? Toda Raba Chabbate Chalom et ‘Hag Saméa’h
791. Hommes et femmes : pas au même niveau ?
Répondu le 19/10/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5430 fois    Aperçu de la question
Bonjour Rav, Je voudrai savoir pourquoi est ce que les femmes disent dans les Bérakhote du matin Ché'assani Kirtsono (qui m'a faite selon sa volonté) et les hommes Chélo 'Assani Icha (qui ne m'a pas fait femme) ? En quoi être un homme est mieux que d'être femme ? Et si vraiment c'est mieux, pourquoi les femmes sont elles plus comme la volonté de D. ?
777. Quelle bénédiction sur du pain au sarrasin ?
Répondu le 03/09/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5364 fois    Aperçu de la question
Quelle bénédiction doit-on faire sur du pain fait à partir de la farine de sarrasin (pour des problèmes de gluten) et quelle bénédiction doit-on faire si l'on mélange cette farine à de la farine de blé?
771. Faire la bénédiction sur une olive après le Motsi ?
Répondu le 01/09/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5339 fois    Aperçu de la question
Le Chabbate, lorsque l'on a fait le Kiddouch et le Motsi (consommation de pain), doit on faire les bénédictions sur les aliments que nous mangerons : olive, radis etc ... Toda Raba et cordial Chalom
739. Quand on va aux toilettes avant de consommer du pain
Répondu le 07/08/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5344 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Bonsoir Rav, Après être aller aux toilettes juste avant d'aller manger, devons nous faire « Acher Yatsar » (la bénédiction de celui qui sort des toilettes) puis « Nétilate Yadayim » (ablution des mains) enchaîné ? Merci par avance de votre réponse
709. Bénédiction sur un aliment interdit
Répondu le 26/07/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5198 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Chalom Rav, Peut-on réciter une bénédiction sur un aliment "Tarèf" (interdit à la consommation) ? La question peut surprendre. Pourtant son utilité existe dans au moins deux cas: -Je me retrouve sur une île déserte, je meurs de faim, et le seul aliment que je trouve n'est pas Kachèr (comme des crustacés par exemple). Dois-je malgré tout faire la Bérakha (bénédiction) sur cette nourriture Tarèf ? -Une personne en voie de Téchouva a déjà pris sur elle de faire les bénédictions, pourtant elle ne mange pas que des aliments Kachèr. Cette personne fera-t-elle la Bérakha ? C'est ce dernier cas qui m'intéresse, car un ami m'a posé la question. J'ai bien entendu essayé de lui expliquer l'importance de la Kacheroute. Je précise que la personne en question ne mange pas de viande Tarèf, mais ne fait pas attention aux interdits de "Bichoul Goy", ne regarde pas si le produit est certifié par une "Hachga'ha" (surveillance rabbinique)... Merci pour votre aide, et pour vos réponses si riche en références, c'est un vrai régal!
718. Une envie qui vous prend au milieu de la prière
Répondu le 09/07/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5384 fois    Aperçu de la question
Kvod Harabanim Si j'ai bien compris, on ne prie pas si on a envie de faire ses besoins, petits ou grands. Que fait-on si cette envie (d'uriner par exemple) intervient au cours de l'office de Chabbate. Quand s'interrompt t-on? Au milieu de la Téfila, lecture de la Tora... Par ailleurs, si on a envie d'uriner et qu'on ne peut pas aller aux toilettes (par exemple si on est coincé dans des embouteillages) a-t-on le droit de dire une Bérakha avant de manger un fruit ? Ou bien, doit-on ne pas manger ce fruit? Ou le manger sans Bérakha (bénédiction)? Merci et Kol Touv
653. Au clair de la lune
Répondu le 20/02/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4664 fois    Aperçu de la question
à partir de quand on peut faire bircat lévana ? y a t-il une différence entre achzenazes et séfarades et entre israel et houts laarets ?
570. Femme mariée et bénédiction à tête découverte
Répondu le 10/02/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4607 fois    Aperçu de la question
Chers Rabbanims Tout d’abord je voulais vous remercier pour vos réponses si précises et détailles !!! Kol Hakavod Voila je voulais savoir si une femme mariée peut faire des Bérakhote sans avoir la tête couverte ? Merci d`avance.
649. Bénédiction sur les deux pains de Chabbate
Répondu le 09/02/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4988 fois    Aperçu de la question
Bonsoir et Chavou’a Tov. Lorsque je fais le Motsi du Chabbate sur les deux 'Halote, (vendredi soir et samedi midi) ma femme, mes enfants et petits enfants doivent ils faire la Bénédiction à leur tour, ou sont ils acquittés par la mienne. Toda Rabba
633. Quand on a veillé toute la nuit
Répondu le 06/02/2008 par Rav Michel Kottek
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4234 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Quelles seraient les bénédictions à faire le matin si j'ai veillé toute une nuit ? Ainsi que pour le lavage des mains. Merci
620. Mentionner Roch 'Hodèch dans la bénédiction
Répondu le 16/01/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4496 fois    Aperçu de la question
Chalom Alekhem, Erev Roch Hodech, si la nuit est tombée, mais que je n'ai pas encore fait arvit', si je mange cazaït de mezonote, dois-je ajouter la phrase relative à Roch Hodech dans 'Al Hamihiya ? Kol Touv
551. Avec la permission de la maîtresse de maison !
Répondu le 24/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5435 fois    Aperçu de la question
Lorsqu'on fait "Zimoune" (invitation à faire le Birkate Hamazone), j'ai entendu certaines personnes dire "Birchoute Ba’al Habaïte Véba'alate Habaïte Hazé". (Soit, avec la permission du maître de maison et de la maîtresse de maison). Est-ce que ceci est correct ? Et lorsqu'il n'y a pas de maître de maison, uniquement une "Ba’alate Habaïte", est-ce pareil ? Je vous remercie pour toutes vos réponses toujours si complètes. 'Haïm
516. Quelle bénédiction sur une compote de pommes ?
Répondu le 20/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 6086 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Kvod Harav, Quelle bénédiction fait-on sur une compote de pommes en dessert dans un repas avec "Hamotsi" (consommation de pain). La compote ne comportant pas de morceaux de pommes ! Si on fait "Chéhakol" car on ne reconnaît pas la pomme, qu'en est-il pour le Kugel Achkénaz de pommes de terre où également on ne reconnaît pas la pomme de terre, et pourtant on fait "Boré Péri Haadama". Merci
539. Parler entre "Nétilate Yadaïm" et la consommation du pain
Répondu le 19/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4869 fois    Aperçu de la question
Bonsoir et merci pour me donner l’envie de voir votre site tous les jours en même temps vous m'aidez à faire Téchouva dans la compréhension. Ma question : pouvez vous m’expliquer pourquoi ne doit on pas parler après avoir fait "Nétila" (ablution des mains) tant que nous n’avons pas fait "Motsi" (bénédiction sur le pain)?
543. Répondre Amèn à un enfant qui n’entend pas
Répondu le 19/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 7125 fois    Aperçu de la question
Bonjour, A propos de la question 504 : "éduquer les enfants à faire les bénédictions", doit-on répondre Amèn à une Bérakha que ferait un enfant, lorsque celui-ci est loin de nous, et qu'il ne l'entendrait donc pas? En effet, il n'y a ici aucune "éducation" de l'enfant en répondant Amèn.
504. Éduquer les enfants à faire des bénédictions
Répondu le 10/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5087 fois    Aperçu de la question
Kvod Harav, Souvent les enfants en bas âge, lorsqu'ils font des Bérakhote (bénédictions) avalent les mots ou ne la finissent pas entraînant ainsi la prononciation du nom d'Hachèm en vain. Est il bon de perpétuer cette habitude ? De plus faut il répondre amen à une telle Bérakha ? Merci
514. Les femmes doivent-elles faire le Zimoune ?
Répondu le 14/10/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 6486 fois    Aperçu de la question
J'apprécie énormément votre newsletter qui répond à un grand nombre de questions pertinentes. Vous serait-il possible de nous éclairer sur une Chééla concernant le "Birkate Hamazone" : lorsque dix femmes sont réunies, peuvent-elles dire le Zimoune ? Je souhaiterais avoir une réponse. Mercii et Kol Touv
466. Pourquoi faire (ou ne pas faire) une bénédiction sur une Mitsva
Répondu le 16/09/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Bénédictions   Vue : 6031 fois    Aperçu de la question
Kvod harav Quelle est l’origine du ‘Hiyouv (l’obligation) de faire la Bérakha (bénédiction) avant de faire une Mitsva ? Pourquoi pour certaines Mitsvote, ne fait-on pas de Bérakha, telle que pour : • Kiboud Av Vaèm (Honnorer ses parents), • ‘Halitsa (Refus du Lévirat), • Yboum (Lévirat), • Kériate Chéma’ (Lecture du Chéma’ Israèl), • La Tsédaka, • Chétiate Arba’ Kossote (Consommation des quatre verres de vin à Péssa’h), • Hagada de Péssa’h, • Bikour ‘Holim (Visiter des malades) etc. De plus le Likouté Mitsvote Harambam dans la Paracha ‘Ékèv Pérèk 7 verset 10, écrit "Kéchèm Chémévarkhim ‘Al Hahaniya kakh Mévarkhim ‘AL KOL MITSVA OUMITSVA. Toutefois, à priori nous ne faisons pas sur tout une Bérakha" ?
480. Le Birkate Hamazone . Et pourquoi pas après des légumes ?
Répondu le 10/09/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5487 fois    Aperçu de la question
Bonjour ; "Tu mangeras, tu te rassasieras et tu me béniras". Nous apprenons de la que d’après la Tora, l’obligation de bénir existe seulement après manger et seulement si je suis rassasié. Ce que je ne comprend pas c’est que si je mange un poulet entier et 1 kg de pomme de terre ; alors je suis parfaitement rassasié. Comment expliquer alors qu’il ne tombe pas sur moi une obligation de la Tora de bénir mais seulement Dérabanane (d'ordre rabbinique) ? Le verset ne parle pourtant que d’être rassasié et ne précise pas par du pain. Si on dit que sociologiquement, à l’époque les gens ne se rassasiaient qu’avec du pain alors aujourd’hui cela n’est plus vrai et il faudrait donc adapter, car il s’agit d’une mitsva de la Tora et on ne peut la laisser s’envoler. Merci de vos éclaircissements
457. A qui l'honneur : Kohèn ou Talmid ‘Hakham ?
Répondu le 21/08/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5596 fois    Aperçu de la question
Chers Rabanim, Lors de la Sé'ouda Chlichite collective de la Bèt Haknéssèt qui doit faire le Motsi et le Birkate Hamazone? Si j'ai bien compris, selon la Mitsva d'honorer les Kohanim (Vé kidachto) cela devrait être un Kohèn sauf s'il y a un Talmid 'Hakham. Mais qu'appelle-t-on "Talmid 'Hakham"? Quelqu'un de plus savant que le Kohèn? Le plus savant de l'assistance ? Où bien la notion de "Talmid 'Hakham" correspond à une définition précise: connaitre le Chass, savoir trancher la Halakha....? Le Michna Béroura dit qu'on n'a plus l'habitude de donner préséance au Kohèn (sauf pour la montée à la Tora) mais qu'il faut le faire a priori. Si on le fait est-ce que cela a conservé son statut de Mitsva ou est-ce une bonne conduite? Si la préséance donnée au cohen a conservé son statut de Mitsva Déoraïta, qui fait la Mitsva: - lorsqu'un Kohèn monte à la tora premier, tous les membres du kahal ? - lorsqu'un Kohèn fait le Motsi et le Birkate à une Sé'ouda Chlichite, tous les présents ? KOL TOUV
399. La bénédiction sur un aliment imprévu au menu
Répondu le 28/05/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5142 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Chalom kvod harav, Je suis à la maison chez moi et je fais la bénédiction sur un aliment ou une boissson, ensuite mon frère m'apporte un autre aliment dont la bénédiction est identique à celle récitée précedemment et dont je n'avais pas pensé en manger ou en boire au moment de la première bénédiction. Dois je refaire la bénédiction et est-ce qu'il y a Ma'hlokèt (divergence de vue) entre Séfaradim et Achkénazim? Est-ce la même réponse quand on est invité? Merci de votre réponse.
366. A partir de quand une «'Hala» perd-elle son statut de pain ?
Répondu le 20/02/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 4890 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Je voudrais savoir à partir de quelle quantité de sucre une 'Hala devient Mézonote (Séfaradim / Achkénazim). Merci
352. Faire une bénédiction en marchant
Répondu le 26/01/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Bénédictions   Vue : 5039 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Si l'on mange dehors en marchant, doit-on continuer à marcher pour faire la Bérakha A’harona? Merci
Page : 1 2 Suivant »