UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Jeudi 21 Septembre 2017, Yom 'Hamichi


885. Comment prier quand l’arche sainte n’est pas à sa place ?
Posté par mikosag le 19/01/2009 à 19:51:40
Bonjour, ma question concerne la direction vers laquelle on doit faire la ‘Amida (prière).

Si le Hékhal (l’arche sainte) se trouve dans une autre direction que celle du Kottèl (pour une synagogue se trouvant à Jérusalem), et étant donnée que la majorité (mais pas tous, cela fait une différence ? si oui a partir de combien ?) prie vers le Hékhal et non pas vers le Kottèl, dois-je obligatoirement suivre la majorité ou continuer à prier en direction du Kottèl ?
Dois-je faire la remarque au responsable pour que tout le monde prie dans la bonne direction ?

Merci et Kol Hakavod pour ce site.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 03/06/2009 à 06:51:54
Le Choul’hane Aroukh (1) stipule qu’une personne qui prie en dehors d’Israël devra se tourner vers la Terre sainte et se concentrer sur Jérusalem, le Bét Hamikdach et le Saint des saints (Kodech Hakodochim).

S’il se trouve en Israël, il devra se tourner vers Jérusalem, et se concentrer sur le Bét Hamikdach et le Kodech Hakodochim.

S’il prie à Jérusalem, il devra se tourner vers le Bét Hamikdach, et se concentrer sur le Kodech Hakodochim.

C’est pourquoi explique le Rama (2), l’habitude, est de se tourner (en Europe) du côté est.
Le Michna Béroura (3) explique que l’usage est de construire le Arone Hakodèch (l’arche sainte) du côté Est.
Voir ce sujet en détail dans la question : 385 «S’enrichir en priant»

Ces règles se compliquent, lorsque le Arone Hakodèch n’a pas était placé du bon côté.
Dans ce cas, il faudra se tourner, non pas vers le Arone Hakodèch (a priori il y aurait lieu de déplacer le Arone Hakodèch), mais vers Israël et Jérusalem.

Pour vous, qui este à Jérusalem, il faudra prier en direction du Bét Hamikdach (4).

Malgré tout, si le Tsibour (l’assemblé des fidèles) se tournent vers le « Arone Hakodèch », il faudra prier dans le même sens qu’eux tout en tournant la tête vers le Mizra’h c'est-à-dire vers l’est (ou Jérusalem ou le Bét Hamikdach, selon le lieu où l’on se situe) (5).

Si le Tsibour prie a l’opposé de la bonne direction, ce qui rend impossible la solution précédente, il faudra prier en direction du Arone Hakodèch en se contentant de diriger ses pensées vers Jérusalem, le Bét Hamikdach et le saint des saints (6).

Le cas échéant vous devrez en faire la remarque au responsable avec tact et diplomatie afin de ne surtout pas en arriver à générer des disputes.

Kol Touv


1) Ora’h ‘Haïm chap. 94 par.1
2) Ora’h ‘Haïm chap. 94 par.2
3) Alinéa 9 et Maguèn Avraham par. 3 au nom du Kénéssèt Haguédola
4) Michna Béroura ad loc ; Kaf Ha’haïm chap. 94 par. 8 ; Choul’hane ‘Aroukh Hagraz chap.94 par.2 et Choute Chévèt Halévy, tome 10 chap. 20
5) Michna Béroura alinéa 10
6) Iché Israël chap. 23 par. 8 note 37 au non du Rav ‘Haïm Kanievsky
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation