UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 18 Novembre 2017, Yom Chabbate


543. Répondre Amèn à un enfant qui n’entend pas
Posté par levy le 04/11/2007 à 18:54:15
Bonjour,
A propos de la question 504 : "éduquer les enfants à faire les bénédictions", doit-on répondre Amèn à une Bérakha que ferait un enfant, lorsque celui-ci est loin de nous, et qu'il ne l'entendrait donc pas? En effet, il n'y a ici aucune "éducation" de l'enfant en répondant Amèn.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 19/11/2007 à 21:01:30
Comme nous l’avons indiqué dans la réponse à la question 504, "éduquer les enfants à faire les bénédictions", selon la majorité des Décisionnaires, il n’y a pas d’obligation de répondre Amèn après la Bérakha d’un petit enfant comme on devra le faire pour un adulte.
Par contre il y a lieu d’y répondre afin de l’éduquer à répondre aux bénédictions.

C’est pourquoi si l’enfant est loin au point qu’il n’entendra pas le Amèn, on n’aura pas à répondre Amèn car il n’y aura pas là matière à l’éduquer.

Kol Touv
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation