UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 20 Mai 2018, Yom Richone


605. Les œufs blancs et les œufs jaunes
Posté par etsihay le 01/01/2008 à 17:38:47
Pourquoi les oeufs blancs sont ils Kachèr et les jaunes non (oeufs de poule, bien sur)? Ce qui est curieusement suivi aussi par les musulmans.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 09/01/2008 à 17:51:06
Les œufs de ferme sont généralement fécondés. Si l'on trouve du sang dans un œuf de ce type, c'est généralement le signe qu'il s'agit de l'embryon d'un oisillon qui a avorté.
Deux cas peuvent donc se présenter :
a) si le sang se trouve sur le jaune d'œuf, il faudra jeter l'œuf dans sa totalité (le jaune et le blanc), car du fait que le poussin prend forme à partir du jaune d'œuf, sa consommation est interdite par la Tora (1).
b) Si le sang se trouve sur le blanc d'œuf, il suffirait à priori de retirer la tâche de sang pour permettre la consommation de l'œuf. Toutefois, les Achkénazim ainsi que certains Décisionnaires Séfaradim interdisent l'œuf dans son ensemble même dans ce cas (2).

Néanmoins, de nos jours, la grande majorité des œufs est issue d'une production industrielle (par un processus de réchauffement qui incite la poule à pondre des œufs.
Les œufs de cette catégorie ne sont jamais fécondés et ne donneront jamais naissance à un poussin. C'est pourquoi, si l'on trouve du sang dans le jaune d'œuf, celui-ci est assurément le résultat d'un coup reçu par la poule au moment de la formation de l'œuf.
Ce sang sera donc totalement permis d'après tous les avis et dans la plupart des cas (3).

Par contre, cette consommation a été interdite lorsque ce sang est visible et reconnaissable à cause du Mar-ite 'Aïne (de crainte qu'une personne voyant un juif consommant ce sang n'en arrive à penser qu'il s'agit d'un sang interdit).
C'est pourquoi, dans la pratique si l'on trouve du sang sur des œufs en provenance d'une production industrielle ils seront permis après en avoir retirer le sang (4).

Notons toutefois que certains Décisionnaires préconisent malgré tout de jeter un œuf présentant une tache de sang même s'il est issu d'une production industrielle, car cela ne représente qu'une perte minime (5).

Pour en revenir à la question,
Il semble que la différence soit dû à la technique du mirage. Cette technique consiste à éclairer l'intérieur de l'œuf et à observer par transparence ce qui s'y trouve. Les œufs présentant un défaut comme une tache de sang sont ainsi écartés par un employé à l'aide d'un pistolet aspirateur.
Cette opération s'effectue donc en usine. Plus la coquille de l'œuf est claire, meilleure est la visibilité. Ainsi il est plus facile d'observer l'intérieur des coquilles blanches, c'est pourquoi l'employé repère plus facilement les défauts et nous avons donc moins de chance de trouver du sang dans l'œuf blanc.

Il existe également de très nombreuses méthodes automatisées de mirage dans la production industrielle des œufs, faisant appel à des dispositifs optiques dont la source lumineuse utilisée est basée sur un système laser, LED ou à filament de tungstène.
Ces procédés sont également beaucoup plus efficaces sur des œufs blancs car un coquille brune perturbe la détection d’une tache de sang interne.

Il faut savoir que les œufs blancs proviennent généralement d'une production industrielle de certaines races de poules comme la gâtinaise par exemple. Le type d’alimentation influe également sur la couleur de l’œuf.
La technique du mirage s’avérant beaucoup plus efficace sur les œufs blancs, on y trouve donc beaucoup moins de taches de sang.

Par ailleurs, comme nous l'avons expliqué, ce sang n'est généralement pas le résultat d'une fécondation, ce qui ne rend pas nécessaire de jeter l'œuf dans sa totalité (si l’on est sur qu’il n’est pas fécondé).
Il serait beaucoup plus commode d'acheter des œufs blancs pour éviter les pertes.

Ceci dit, les œufs jaunes ne sont pas interdits à la consommation pour autant. Il suffit en fait d'être plus rigoureux de crainte que ceux-ci ne proviennent d'une union (6).

Kol Touv


1) Choul'hane 'Aroukh Yoré Dé'a chap. 66 par. 2
2) Rama chap. 66 par. 2 ; Bèn Ich 'Haï Parachate Métsora' par. 5
3) Choul'hane 'Aroukh Yoré Dé'a chap. 66 par. 3
4) Halikhote 'Olam tome 6 page 9 ; Yabia' Omèr tome 3 Yoré Dé'a chap. 2 ; Min'hate Its'hak tome 1 chap. 106 et tome 4 chap. 56 par. 3
5) Iguérote Moché Yoré Dé'a tome 1 chap. 36
6) Min'hate Its'hak tome 1 chap. 106 et tome 4 chap. 56 par. 3
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation