UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mercredi 19 Décembre 2018, Yom Révii


597. Choisir entre ses parents et son Rav
Posté par sams le 28/12/2007 à 11:27:14
Bonjour, D'un côté on nous dit qu'il faut écouter les paroles de nos parents, et d'un autre côté on nous dit que pour éclaircir ses pensées, il faut avoir un Rav. En pratique, il est rare qu'en écoutant les conseils de mes parents, j'aie une vision plus claire de ce que je veux faire. Leurs avis, qui ont été à la base de mon éducation, me servent comme principes moraux mais pas comme facteur d'éclaircissement.
Ma question est donc la suivante: que signifient ces 2 principes :
a) écoute les conseils de tes parents
b) fais toi un Rav pour être clair
Et comment les rendre compatible ? : Quelle part donner à l'un et à l'autre ?
Merci et Chabbate Chalom

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 04/01/2008 à 12:32:43
Honorer et respecter son père et sa mère sont des Mitsvote Déoraïta (des commandements d’ordre Toranique). Ainsi dit la Tora: "Et tu honorera ton père et ta mère" (1), ainsi que "Et quiconque respectera sa mère et son père" (2).

Le respect à porter aux parents ne sera néanmoins pas sans limites. Si ces derniers exigent de transgresser l'un des commandements de la Tora, que ce fut un commandement d'ordre positif - tel celui de manger dans la Soukka durant la fête de Soukkote, d'étudier la Tora ou donner la Tsédaka, ou d'ordre négatif – tel celui de respecter le Chabbate ou les jours de fêtes, ou de ne pas consommer de nourriture Kachèr, il sera interdit de leur obéir (3). Car, dit la Guémara (4) : "Père, mère autant que fils, vous avez tous le devoir d'honorer Hachèm" (5). L'honneur de Hachèm, et le respect de ses Mitsvote (ses commandements) auront donc la préséance sur le respect des parents (6).

Ceci reste valable autant pour des commandements Déoraïta (d'ordre Toraniques) que pour des commandements Dérabbanane (d'ordre Rabbiniques). Le devoir d'honorer ses parents ne sera plus valable s'ils exigent la transgression d'une Mitsva, ne fut-elle que Dérabbanane (7).

"Chéma' Béni Moussar Avikha, Vé'al Titoch Torate Imékha" (Écoute mon fils les remontrances de ton père, ne délaisse pas les enseignements de ta mère) (8), est bien sûr un principe de base, assurant la transmission de la Tora, de génération en génération.

Cependant, lorsque le message, les conseils ou les instruction des parents ne concordent pas avec la Tora, c'est au Rav qu'il faudra s'adresser, et celui-ci qu'il faudra suivre, car "l'honneur Hachèm, et le respect de ses Mitsvote (ses commandements) auront la préséance sur le respect des parents". C'est le Rav qui nous instruira de la Mitsva, de la Halakha, que nous pratiquerons, fusse au détriment de la volonté parentale.

Kol Touv


1) Chémote, Pérèk 20 verset 12
2) Vaïkra, Pérèk 19 verset 3; voir le Rambam, Séfèr Hamitsvote Mitsvate 'Assé 112; le 'Hinoukh, Mitsva 33 et le Smag, 'Assine 112
3) Choul'hane 'Aroukh, Yoré Dé'a chap. 240 par. 15; voir également le Choul'hane 'Aroukh, 'Hochèn Michpate chap. 266 par. 5
4) Kiddouchine 30b, Yébamote, 5a et 6a
5) Voir également la Michna, Baba Métsi'a 32a; voir aussi le Choute Torate 'Héssèd, Ora'h 'Haïm chap. 53 note 4; Dévar Avraham, tome 1 chap. 9 note 2
6) Tossafote, Yébamote ad. loc. intitulé Koulkhèm; Choute Haroch, Kéllal 15 chap. 5; Choute Téroumate Hadéchèn, chap. 40
7) Choul'hane 'Aroukh, ad. loc.; voir le Késsèf Michné, Hilkhote Mamrim Pérèk 6 Halakha 12, le Pricha, Yoré Dé'a chap. 240 alinéa 23; le Péri 'Hadach, Ora'h 'Haïm chap. 128
8) Michlé 1, 8
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation