UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 22 Juillet 2018, Yom Richone


394. Propreté du corps
Posté par JEREMIE le 26/04/2007 à 23:51:15
Chalom Kvod Harav,
Doit on obligatoirement après avoir fait ses besoins (et s'être essuyer) se laver ensuite avec de l'eau pour que l'on puisse prier ou étudier?
Si oui comment faire dans le cas où il n'y a pas d'eau.
Merci

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 11/05/2007 à 09:13:59
Le Choul'hane 'Aroukh (1) stipule qu’il sera défendu de se consacrer à la prière, à l'étude ou d’exécuter tout acte de sainteté (2) en présence de résidus d’excréments dans la région annale. Le Michna Béroura (3) explique que du fait que cet endroit du corps soit favorable à la présence de "saleté", il sera essentiel de veiller à y maintenir l’état de propreté. C'est la raison pour laquelle, une lecture du Chéma' ayant été récitée avant que ces conditions ne fussent remplies, resterait invalide, et nécessiterait ainsi une relecture. Pour la prière en revanche, la question de savoir si un manque de propreté serait, a posteriori, à même de l'invalider, fait l'objet d'une discussion entre les décisionnaires. Il apparaît toutefois de la conclusion du Michna Béroura (4) qu'une reprise de la prière s'impose.

Quant à déterminer le niveau de propreté à respecter pour cet endroit du corps, le Choul'hane 'Aroukh explique que toute présence externe de résidus excrémentiels, doit être éliminée. Par contre, il n'y aura pas lieu de se soucier de leur présence dans des parties plus internes. Car « la Tora n'a pas été offerte aux anges célestes », cette expression représentant l'idée que la Tora a été ajustée aux limites de la condition humaine.

Cette toilette intime doit être effectuée avec de l'eau ou de la salive (5). Dans les correspondances du Steipeler (6), il est préconisé de s'essuyer soigneusement cinq ou six fois, puis de légèrement rincer l'endroit avec de l'eau. Il ajoute qu'il est également conseillé de se sécher ensuite, afin d'éviter la formation de lésions.

Kol Touv


1) Ora'h 'Haïm chap. 76 par. 5
2) voir le Michna Béroura, chap. 76 alinéa 2
3) idem 18
4) idem 17
5) Michna Béroura idem 18 au nom du Chla
6) Karyana Dé-igarta tome 1 par. 373-374
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation