UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 22 Juillet 2018, Yom Richone


380. Lire le «Chéma’» avant de s'endormir
Posté par levana le 26/03/2007 à 22:22:16
Bonsoir,
A quoi correspond 'Hatsote la nuit pour Kériate "Chéma' 'al Hamita" (le Chéma' avant de se coucher)??
Merci et kol touv

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 24/04/2007 à 22:25:23
Ce que l’on appelle « Kéryate Chéma’ ‘Al Hamita » (lecture du Chéma’ au coucher) se compose essentiellement de deux parties : le Kériate Chéma’ à proprement parler qui consiste à lire le premier paragraphe du Chéma’ (ou les trois parties, selon les avis) et la « Birkate Hamapil » (bénédiction que l’on fait juste avant de dormir)

Le Kériate Chéma’ peut être récité toute la nuit même après ‘Hatsote (vrai milieu de la nuit) jusqu’à « ‘Amoud Hacha’har » c’est à dire jusqu’à l’aube. (1)

Il en sera de même pour « Birkate Hamapil » pour les Achkénazim. (1)
En ce qui concerne les Séfaradim il existe différentes opinions à propos de la récitation de cette bénédiction.

Le Bèn Ich ‘Haï (2) mentionne que son Minhag et de toujours réciter la bénédiction Hamapil sans « Chèm oumalkhoute » (sans faire mention du nom de D. et sa royauté). Ceci est motivé par la crainte d’en venir à s’interrompre et à parler avant de s’endormir ce qui est interdit.
Il conclut cependant que chacun doit suivre son Minhag.
Toutefois ceux qui récitent la bénédiction « Hamapil » avec « Chèm Oumalkhoute » doivent bien prendre garde à ne pas parler après la bénédiction.

Le Kaf Ha’haïm, (3) pour sa part, précise au nom du Ari Zal que d’après la Kabbala il convient de ne pas réciter la bénédiction « Hamapil » avec « Chèm oumalkhoute » quand on a dépassé l’heure de ‘Hatsote.

Le Birké Yossèf (4) écrit que même après ‘Hatsote on devra réciter la Bérakha avec « Chém oumalkhoute » (bien que certains pensent, selon la Kabbala, qu’après ‘Hatsote on doit réciter cette bénédiction sans « Chém oumalkhoute »).


Le Kéryate Chéma’ peut se faire toute la nuit.

Les Achkénazim disent toujours la bénédiction « Hamapil » avec « Chèm Oumalkhoute ».
Chez les Séfaradim l’habitude aujourd’hui, est de dire Hamapil avant ‘Hatsote, avec « Chèm oumalkhoute » et après ‘Hatsote, sans « Chèm oumalkhoute » (Or Létsiyone tome 2 chap. 15 Halakha 12 ; Choute Yé’havé Da’ate tome 2 page 122).

Voir aussi la question 252 sur ce sujet Pour y accéder cliquez ici.

Kol Touv


1) Biour Halakha chap. 239 début de citation « Samoukh lémitato »
2) Parachate Pékoudé par. 12
3) chap. 239 alinéa 8
4) rapporté dans le Cha’aré Téchouva chap. 239 alinéa 2
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation