UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mercredi 21 Aout 2019, Yom Révii


483. Nétilate Yadaïm à partir d’un robinet
Posté par anav42 le 11/09/2007 à 13:51:16
Bonjour à tous et merci pour tout votre travail,
Je voudrai savoir comment faire Nétilate Yadaïm quand on n'a pas de Kéli ou de verre quand on doit faire Hamotsi. Cas d'un robinet simple et cas dans une riviere .

Merci et Chana Tova Oumetouka à tous
David

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 26/10/2007 à 13:59:36
L’ablution des mains (Nétilate Yadaïm) avant toute consommation de pain, demande le respect d’un certain nombre de règles indispensables. Parmi celles-ci l’utilisation d’un récipient (Kéli) pour verser l’eau sur les mains (1).
Une deuxième condition obligatoire : le déversement de l’eau doit être la conséquence directe de l’acte humain uniquement (Koa’h Adam).

Aussi, le Choul’hane ‘Aroukh précise que l’on ne pourra pas faire Nétilate Yadaïm avec de l’eau, qui a été acheminée par un long tuyau même si l’acte premier (le versement) a été fait par un homme (2). On estime en effet que le passage dans le tuyau a annulé le Ko’ah Adam (l’acte humain).

Nous avons apporté ici des principes fondamentaux concernant Nétilate Yadaïm. Il se trouve toutefois que de nombreux autres éléments sont à prendre en considération pour trancher la Halakha. Ces éléments étant nombreux et complexes, nous ne pourrons les développer dans le contexte de la réponse et nous nous contenterons de citer les principaux Décisionnaires concernant la Halakha à suivre.

D’après ce qui apparaît dans le Michna Béroura (3), on aurait pu penser qu’il était possible d’utiliser de l’eau, dans certaines conditions, qui arrive grâce à l’action d’une pompe. En fait ce n’est pas possible, car de nos jours les pompes ne ressemblent guère à celles auxquelles fait allusion le Michna Béroura.

On ne pourra donc pas utiliser l’eau provenant des robinets classiques que l’on retrouve actuellement dans nos maisons, même si l’on prend soin d’ouvrir et de fermer le robinet à chaque versement (4).

Considérons maintenant le cas tout à fait particulier où l’eau qui sort du robinet provient, par l’intermédiaire de tuyaux, directement d’une citerne située sur le toit de la maison.

A priori on ne pourra pas, même dans cette éventualité, utiliser l’eau du robinet pour faire Nétilate Yadaïm (5).
Toutefois, en cas de force majeur lorsqu’il n’y a pas d’autres moyens à notre disposition, on pourra se servir du robinet pour faire Nétilate Yadaïm, à condition toutefois de veiller à ouvrir et fermer le robinet à chaque versement (6).

Kol Touv


1) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap. 159 par. 1. Voir la raison dans le Michna Béroura alinéa 1
2) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap. 159 par. 7 et le Michna Béroura alinéa 7
3) Chap. 159 alinéa 47
4) Voir le Séfèr Natane Piryo chap. 159 alinéa 10 ; Voir Piské Téchouvote tome 2 chap. 159 par. 19 et note 82
5) Choute Or Létsiyone tome 1 chap. 16 ; Voir le Séfèr Birkote Chamaïm sur le Péri ‘Hadach alinéa 16
6) Ksote Hachoul’hane chap. 35 à la fin de l’alinéa 109 ; Choute Tsits Eli’ézèr tome 8 chap. 7
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation