UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Jeudi 18 Octobre 2018, Yom 'Hamichi


448. Pain et sel
Posté par maurice le 04/07/2007 à 15:52:16
Pourquoi faisons nous le Motsi avec du sel ?

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 10/07/2007 à 17:20:07
La Guémara (1) rapporte au nom de Rabbi ‘Hiya : « il ne sera pas permis de rompre le pain tant qu’il n’y aura pas de sel ou d’autre accompagnement (Liftane) devant les convives ».

Le Choul’hane ‘Aroukh (2) rapporte cette Halakha, et le Michna Béroura (3) explique que la raison pour laquelle l’on requiert le sel, est de rehausser le goût du pain afin d’honorer la bénédiction.

Le Choul’hane ‘Aroukh précise, que si le pain était déjà salé – comme est le notre - (ou bien « Pate 'Haréva », « Pate Nékia »), la présence du sel à table ne sera plus exigée.

Le Rama ajoute cependant (4), que placer du sel à table reste cependant une Mitsva. Il rapporte à cela deux raisons. L’une a été donnée par le Chibolèt Halékèt, qui remarque que la table où l’on mange est comparable au Mizbéa’h (l’autel du Temple), et s’alimenter est comparable à l’offrande d’un sacrifice, et il est écrit à propos du Mizbéa’h : « avec toute tes offrandes tu apporteras du sel » (5). L’autre raison fut énoncée par Tossefote, qui expliquent que « l’alliance de sel » protège des accusations de Satan.

Le Michna Béroura (6) rapporte au nom des Kabbalistes, qu’il y a lieu de tremper trois fois le pain dans le sel. (7).

Kol Touv


1) Bérakhote 40a
2) Ora’h ‘Haïm, chap. 167 par. 5
3) Ad. loc. alinéa 27
4) Ora’h ‘Haïm, ad. loc.
5) Vaïkra, chap. 2 verset 13
6) Ad. loc, alinéa 33
7) Voir aussi le Kaf Ha’haïm chap. 167 par.37
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation