UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 25 Février 2017, Yom Chabbate


800. Kippour ou les tests sportifs ?
Posté par bleu le 28/09/2008 à 21:15:42
Que faire si le jour de Kippour je suis obligé de participer à des tests sportifs dans le cadre de mes études? Merci

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 04/10/2008 à 23:02:38
Nous avons déjà abordé le problème de faire de la gymnastique pendant le Chabbate dans la question 107 :
« Faire de la gymnastique le Chabbate » .
En consultant cette réponse, vous verrez que les exercices d’athlétisme et de musculation sont à proscrire le Chabbate, ainsi que tout mouvement et exercice ou effort qui provoque la transpiration (1).

Il est bon de rappeler que tous les travaux interdits le Chabbate sont également interdits le jour de Kippour.

Par conséquent, il est totalement interdit de passer des tests sportifs ce jour là. Sans compter que pour participer à ces tests, vous auriez très probablement à enfreindre d’autres interdictions, tels qu’éventuellement, emprunter des moyens de locomotion prohibés, porter un ou des objets dans le domaine public, écrire, utiliser des appareils électriques, etc.

Par ailleurs, il faut prendre conscience que le jour de Kippour nous a été donné afin de pouvoir expier toutes nos fautes et nous les faire pardonner .

En dehors de l’interdiction pure et simple de faire du sport ce jour là, il faut comprendre que c’est cette journée avec les deux jours de Roch Hachana qui vont être déterminant pour toute l’année à venir et non pas vos tests sportifs !

Ce serait vraiment faire preuve de manque de lucidité totale que de rater cette occasion et de dilapider le temps précieux de cette sainte journée pour le consacrer à de futiles occupations, interdites de surcroît, même si celles-ci peuvent vous sembler actuellement importantes.

Seule l’observance de ce jour, ainsi que de toute la Tora, sera pour vous une source de bénédiction et sûrement pas vos tests sportifs le jour de Kippour.

Il apparaît donc qu’il est totalement exclu de vous rendre à ces tests sportifs quel qu’en soient les conséquences apparentes pour votre avenir personnel.

Ceci dit, il est tout à fait étonnant que l’on vous impose ce genre d’examen le jour de Kippour. Vous devriez à priori pouvoir faire changer la date des épreuves en vous adressant aux autorités concernées. Il est probable que le consistoire pourra vous aider dans vos démarches.

Kol Touv et Chana Tova


Il est totalement exclu de vous rendre à ces tests sportifs quel qu’en soient les conséquences apparentes pour votre avenir personnel.


1) Michna, Chabbate 147a : « Ein Mit’amlin » ; Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm, chap. 328, par.42. Voir aussi le Biour Halakha, ad. loc. ; Choute Tsits Eti’ezèr, tome 12 chap. 45.
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation