UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Lundi 20 Mai 2024, Yom Chéni

3. Bénédiction aprés l'apéritif
Posté par David le 08/01/2006 à 20:59:09
Il nous arrive de prendre un apéritif (boisson alcoolisée) avant de nous mettre à table. Y a-t-il lieu de réciter la "Bérakha" (bénédiction) d'aprés la boisson, avant de faire "nétilat yadaïm" et "motsi" (ablutions d'avant le repas et la bénédiction sur le pain)?

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 10/01/2006 à 13:15:04
La consommation d’un apéritif est considérée comme faisant partie du repas qui le suit, car il est généralement destiné à « ouvrir » l’appétit.

Ainsi et à condition que le repas suive rapidement l’apéritif, il n’y aura pas à réciter la « Bérakha A'harona » (bénédiction après la consommation), car le
« Birkate Hamazone » (bénédiction après le repas) s’appliquera également à l’apéritif (1).

Il est néanmoins conseillé de limiter la dite consommation à moins du volume de « révi'ite » (86cc.ou 150cc. selon les avis), car cette Halakha est sujette à une "ma'hloket ha'poskim" (divergence d’avis) (2).

Par contre si l’apéritif n'est pas consommé pour ouvrir l'appétit, mais pour une raison autre, il faudra réciter la « Bérakha a'harona » (3).

Kol Touv


1) voir Choul’han ‘Aroukh Ora’h ‘haim 174, Michnah bérourah 25 et Biour halakhah–"véafilou"
2) Ora'h 'haim 176, Cha'ar Ha'tsyoun 9
3) Ora'h 'haim 177-2; Biour halakhah « téounim »; Igrot Moché Ora’h ‘haim Vol. 3, 33 et Or Létsiyone chap.12, 7
 

Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation