UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 15 Décembre 2018, Yom Chabbate


  « Précédent Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant »  
665. Comment utiliser un micro onde ?
Répondu le 16/05/2008 par Rav Michel Kottek
Rubrique : Kacheroute   Vue : 7144 fois    Aperçu de la question
Chalom, J’ai utilisé le micro onde se trouvant dans la cuisine dans l’entreprise dans laquelle je travaille (en Israël, mais l'utilisation du micro onde n’est pas restreinte). J'ai bien fait attention de fermer le plat que je réchauffais (hermétiquement). Mais pendant le réchauffement du plat le couvercle a sauté. Le plat devient-il "Tarèf" ? Et à priori est-il permis d’utiliser ce micro onde ? Merci Kol Touv et encore une fois merci pour ce site formidable.
688. Un cerclage rend-il Nidda ?
Répondu le 06/05/2008 par Rav Daniel Ohayon
Rubrique : Couple   Vue : 6246 fois    Aperçu de la question
Un cerclage effectuée à une femme enceinte rend-il celle-ci Nida ?
686. Dormir dans deux chambres séparées
Répondu le 01/05/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Couple   Vue : 6212 fois    Aperçu de la question
Bonjour Lors de la période de Nida est il permis de dormir dans une autre chambre a cause de l'impossibilité d'avoir deux lits séparés convenablement, ou bien tout simplement lors de conflit? Est même question lors de la periode de Téhora de la femme? Merci d'avance
667. L'honneur dû au frère aîné
Répondu le 18/03/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6655 fois    Aperçu de la question
Mon père a eu une attaque cérébrale et n’est pas a la maison maintenant. Ma question et la suivante : Moi j’ai 17ans, j'ai un frère qui a 22ans. Il ne respecte pas le Chabbate. Je voudrai savoir si moi je peux faire le Kidouch, en sachant que lui veut garder son Kavod ?
640. Les devoirs des grands parents
Répondu le 04/03/2008 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Divers   Vue : 9458 fois    Aperçu de la question
Kvod haRabanim, Merci pour vos réponses qui non seulement nous éclairent mais permettent un approfondissement grâce aux références. Ma question : Quels sont les rôles et responsabilités des grands parents vis-à-vis de leurs petits enfants et vice versa? Y-a-t-il des différences et un ordre de priorité selon qu’il s’agit des enfants d’un fils où d’une fille ? De même pour les petits enfants vis-à-vis de leurs grands parents paternels ou maternels ? Est-ce que cela change si les grands parents maternels sont pratiquants (chomer tora ou mitsvot) alors que les grands parents paternels sont peu pratiquants ? Kol Touv.
662. Attention aux bulles
Répondu le 27/02/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6730 fois    Aperçu de la question
Bonsoir Rav J’ai bu un soda avec un ami. J’ai fait ma Bérakha comme d’habitude et j ai bu le soda dans la canette. Il y avait de la mousse et mon ami m’a dit qu il y avait une Halakha sur le fait qu’on ne devait attendre que la mousse soit retombée avant de boire le soda ou toutes autres boissons qui avaient de la mousse. Pouvez vous me dire si c’est exact et si oui, pourquoi ? En vous remerciant Kol touv
630. Consommer le pain d'une boulangerie non juive
Répondu le 11/02/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Kacheroute   Vue : 8850 fois    Aperçu de la question
Bonjour Dans les boulangeries françaises tenues par des non Juifs, on a pris l’habitude de consommer du pain dont le four est allumé par un juif. Quelle est la Halakha à ce sujet ? Merci de votre réponse
611. La Kacheroute des dentifrices
Répondu le 28/01/2008 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Kacheroute   Vue : 6441 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
KVOD HARABANIM Je sollicite à nouveau votre dat tora. Que doit-on faire lorsqu’on a des problèmes de gencive et que le dentiste conseille un dentifrice spécial contenant du glycérol ? Etant donné que : ce glycérol est, a priori, non Kacher ? (A propos pourquoi ? De quoi s’agit-il ?). qu’il ne s’agit pas vraiment de nourriture et qu’on a une mitsva de se soigner, faut-il mieux s’en servir ou préférer un moins bon mais sans problème de kacherout ? KOL TOUV
626. Mais à quoi sert donc Kol Nidré
Répondu le 14/01/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7735 fois    Aperçu de la question
Bonjour, si j'ai pris la bonne habitude de faire telle ou telle action, que je l'ai fait trois fois de suite, je me trouve donc soumise à un néder, et il y aurait lieu de faire hatarat nédarim si je veux arrêter. Pourtant, est-ce que kol nidrei ne suffit pas? En effet, au moment de Kol nidrei je pense spécifiquement que toutes ces habitudes que j'ai prises, et que je vais prendre dans l'année à venir malgré moi ne soient pas considérées comme un néder. Merci beaucoup d'avance.
605. Les œufs blancs et les œufs jaunes
Répondu le 09/01/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Kacheroute   Vue : 30243 fois    Aperçu de la question
Pourquoi les oeufs blancs sont ils Kachèr et les jaunes non (oeufs de poule, bien sur)? Ce qui est curieusement suivi aussi par les musulmans.
617. Une femme Nidda au cimetière
Répondu le 06/01/2008 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Couple   Vue : 6641 fois    Aperçu de la question
Une femme Nidda peut-elle se rendre au cimetière ?
597. Choisir entre ses parents et son Rav
Répondu le 04/01/2008 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Divers   Vue : 6848 fois    Aperçu de la question
Bonjour, D'un côté on nous dit qu'il faut écouter les paroles de nos parents, et d'un autre côté on nous dit que pour éclaircir ses pensées, il faut avoir un Rav. En pratique, il est rare qu'en écoutant les conseils de mes parents, j'aie une vision plus claire de ce que je veux faire. Leurs avis, qui ont été à la base de mon éducation, me servent comme principes moraux mais pas comme facteur d'éclaircissement. Ma question est donc la suivante: que signifient ces 2 principes : a) écoute les conseils de tes parents b) fais toi un Rav pour être clair Et comment les rendre compatible ? : Quelle part donner à l'un et à l'autre ? Merci et Chabbate Chalom
538. Le médecin, le patient et la maladie
Répondu le 30/12/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 8256 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Kvod Harabanim Merci pour votre travail colossal qui nous permet d'avancer sur la bonne voie. Pourriez vous préciser ce qui incombe à une dentiste juive soignant non juifs et juifs plus particulièrement? En soignant les dents est-ce qu’elle accomplit une ou des Mitsvote ? Si oui, lesquelles ? Je suppose qu’elle doit avoir une Kavana d’accomplir ces Mitsvote : à chaque soin, une fois par jour, par an ? Y a- t- il une formule à prononcer pour demander l’aide de Dieu afin de prodiguer les bons soins ? A chaque soin, une fois par jour ? Peut être un psaume ? Si le patient est juif, la dentiste doit–elle aussi lui faire faire une demande à Dieu (comme avant de prendre un médicament) ? Je crois qu’il y a des problèmes spécifiques liés aux femmes juives afin que certains soins (pansements dentaires…) ne créent pas de "séparations" préjudiciables en cas de Mikvé ? Plus généralement à quoi doit-elle veiller aussi bien du point de vue Halakhique que de la bonne attitude à adopter vis-à-vis des patients ? KOL TOUV.
574. Quand une habitude devient une obligation
Répondu le 26/12/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 6649 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Kvod Harabanim Pouvez vous m’éclairer sur les "obligations implicites" que l’on se crée. En effet, je crois savoir que si l’on pratique certains actes trois fois de suite, cela a valeur d’engagement. Par exemples : On m’a dit que si on fait 3 fois de suite la Bérakha "Achèr Yatsar..." avec un Kéli (un ustensile) il faudrait toujours pratiquer ainsi. Si on a pris l’habitude de rendre visite à sa mère le dimanche matin, est-ce devenu un engagement (peut-on manquer de temps en temps si on a une raison, changer de jour etc...). Quelques questions permettant de mieux maîtriser cet aspect de Tora et Mitsvote : Quelle est la source de cette règle ( Déroaïta, Dérabanam….)? Si on change d’habitude qu’est-ce qu’on "transgresse", faut-il faire Téchouva…. ? Quel est son champ d’application, quels actes sont concernés ? Quel est son mode opératoire : l’engagement prend-t-il effet même si dans son esprit on n’avait rien de précis etc… Si les circonstances empêchent de réaliser l’acte habituel (dans l’exemple choisi : on n’a pas de kli à la sortie des toilettes) est-on dégagé de l’engagement implicite. Comment se libère-t-on d’un tel "engagement" ? Que faire pour ne pas tomber dans cet écueil de s’engager sans le savoir avec le risque de fauter : peut-on par une formule générale dire que "je ne serais engager que par les habitudes pour lesquelles je prendrais un engagement explicite et verbal". Un grand merci pour vos enseignements et KOL TOUV
575. Prendre le deuil pour un demi-frère
Répondu le 22/12/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Deuil   Vue : 6641 fois    Aperçu de la question
Bonjour Rav, Une question que m'a posée le père d'un ami : doit on porter le deuil pour son demi frère ou sa demi soeur ? Et si oui combien de temps ? Merci par avance
561. La femme de Kohèn enceinte et le cimetière
Répondu le 16/12/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Deuil   Vue : 8095 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Sur la question 556, une femme qui est mariée à un Kohèn et qui est enceinte peut elle entrer dans un cimetière? On m a dit que puisqu’on ne sait pas quel est le sexe de l’enfant, il se peut que ce soit un garçon donc c’est interdit pour elle de rentrer. Maintenant si on sait que ça va être une fille peut elle rentrer malgré tout ?
556. Une femme peut elle se rendre au cimetière ?
Répondu le 02/12/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Deuil   Vue : 13779 fois    Aperçu de la question
Kvod Harabanim, Je me permets de faire appel à votre temps si précieux pour quelques éclaircissements. J'apprends que les femmes, et spécialement les femmes enceintes, ne doivent pas être en "contact" avec "la mort": aller au cimetière, entrer dans un appartement où repose un cadavre... Un peu comme "un Kohèn" mais pour d'autres raisons. Quelles sont règles exactes de ce Minhag? Ce Minhag est-il généralisé à toutes les 'Édote ? Que faut-il dire aux femmes qui se rendent aux enterrements ? Surtout de leurs proches? Quel est la raison, le sens, de ce Mihag? KOL TOUV
546. Le rasoir sur la Gorge
Répondu le 29/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7103 fois    Aperçu de la question
Une personne qui est irritée systématiquement lorsqu'elle se rase avec un rasoir électrique dans le cou, peut-elle utiliser un rasoir mécanique pour se raser uniquement à cet endroit (sous le visage) ?
536. Juif converti à une autre religion
Répondu le 27/11/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Divers   Vue : 6793 fois   Favoris : 2 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Je souhaiterais savoir si d'après la loi juive, un juif adulte qui se convertit à une autre religion est toujours considéré comme juif pour la religion juive ? Autre question proche de celle-ci. Si des parents juifs non-convertis à une autre religion n'élèvent pas leurs enfants dans le judaïsme même sans circoncire les garçons et les élèvent comme des chrétiens en les faisant baptiser etc...., ces enfants sont-ils quand même considérés comme juifs pour la loi juive ? D'avance merci pour votre réponse. C.Z
544. Peut on porter deux vêtements de lin et de laine, l’un sur l’autre
Répondu le 24/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 8130 fois    Aperçu de la question
Bonjour a tous les Rabbanim, merci à vous tous pour ce travail extraordinaire, j'encourage les gens à acheter vos livres de réponses. J'aurais voulu savoir s'il était permis de porter un vêtement de laine et un autre de lin, sachant qu'ils ne sont pas cousus ensemble? Merci
532. Que faire des pages de Tora en Français ?
Répondu le 06/11/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 7469 fois    Aperçu de la question
Peut-on jeter les pages "Judaïsme" des journaux d'Actualité Juive ou bien doit-on les accumuler pour la Guéniza ?
479. Peut-on se détourner d’un mendiant ?
Répondu le 12/10/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Tsédaka   Vue : 6263 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Il existe un interdit de se détourner d'un pauvre qui tend la main, mais si on passe plusieurs fois dans une même rue, et les mêmes personnes y sont constamment (comme par exemple au Kotel, ou à Guéoula), doit-on leur donner à chaque fois ? De plus a-t-on l'obligation de donner uniquement si elle nous apostrophe directement, ou juste si elle se trouve sur notre passage?
484. Se lever devant la femme d’un Talmid ‘ Hakham
Répondu le 24/09/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Divers   Vue : 7971 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Doit-on se lever devant la femme d'un Rav devant lequel on a l'habitude de se lever ? De plus, de nos jours, où Baroukh Hachèm il y a beaucoup de Rabbanim, devant qui doit-on se lever? Merci d'avance
413. Traces de lait dans du chocolat Parvé (neutre)
Répondu le 23/07/2007 par Rav Yossef Loria
Rubrique : Kacheroute   Vue : 9163 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Bonjour, Ma question porte aujourd'hui sur le chocolat NOIR dont les marques se trouvent sur differentes listes de Kachroute. Ces chocolats ne contiennent pas de lait, mais il est écrit "peut contenir des traces de lait". Est-ce qu'on peut considérer ces 'traces' comme "Batèl béchichim" (annulé), ou ce chocolat est-il 'Halavi (produit lacté) ? Pour Achkénazim et Séfaradim svp. Et ces 'traces' sont elles 'Halav 'Akoum (lait d'un non juif) ? Merci et 'Hag Saméa'h
432. Kacheroute de la viande
Répondu le 09/07/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Kacheroute   Vue : 7643 fois    Aperçu de la question
Kvod Harabanim, Tout d'abord Kol Hakvod pour la qualite de vos réponses et la rigueur que vous donnez dans leur traitement. On m'a dit que la viande "Kachèr Rabannoute" en Israel etait litteralement "Matrif èt Hakelim" c.a.d rendait les ustensiles dans lesquels on l'a cuit Tarèf. J'essaie de rentrer chez moi de la viande "'Halak Bèt Yossèf" mais il m'est arrive d'avoir de la viande Kachèr Stam. Que dois je faire de mes ustensiles si cela est vrai? Quant n'est-il du poulet, est-ce qu'un poulet non Méhadrine serait "Matrif èt Hakelim"? Et derniere question qui j'en suis sure je ne suis pas le premier à la poser: est-ce à dire que la viande "Kachèr Rabannoute" (en Israel) serait "Tarèf" et donc les Rabbanim responsables de cet Rabbanoute "Rachite" transgresseraient un "Lifné 'Ivèr Lo Titèn Mikhchol" ? Merci pour votre attention et réponse
429. Se lever devant une personne âgée
Répondu le 03/07/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Divers   Vue : 7881 fois   Favoris : 1 fois    Aperçu de la question
Chers Rabanim, La Mitsva positive "Mi Péné Séva Takoum" nous demande de nous lever, par respect, devant une personne âgée. - Je crois savoir que par "âgé" on entend 70 ans et plus, et je suppose qu'on se lève même quand on ne connait pas exactement l'âge de la personne "âgée" et aussi bien pour un homme que pour une femme? - Je crois savoir qu'on se lève lorsque la personne âgée se trouve dans nos 4 Amote (environ 2 mètres de nous) ? J'ignore ce que l'on fait si la personne agée entre et sort plusieurs fois de nos 4 Amote . La première fois qu'on s'est levé suffit-elle ou faut-il se lever à chaque fois? - Je crois savoir qu'on n'est pas obligé de se lever entièrement et que se soulever un peu suffit? Faut-il se soulever suffisamment pour que la personne âgée s'en rende compte ou est-il préférable d'être discret? Fait-on une différence selon que la personne âgée respecte plus ou moins les Mitsvote (femme qui ne se couvre pas la tête, Chabbate, Kacheroute...). Je n'ai pas connaissance d'une Bérakha pour cette Mitsva ? De plus, la Mitsva s'applique-t-elle uniquement si la personne âgée est juive? Cette question m'est venue à l'esprit dans le métro!! Dois-je me soulever un peu de mon siège lorsqu'une personne âgée, à priori non juive, s'assoit près de moi? Merci d'avance. Kol Touv
433. Louer un local d’où sera vendue de l’alimentation non kachèr.
Répondu le 25/06/2007 par Rav Meir Kahn
Rubrique : Divers   Vue : 7059 fois    Aperçu de la question
Peut-on louer un local commercial à un juif ou à un non juif qui veulent l'utiliser pour faire de la restauration non Kachèr? Auriez vous l'amabilité de me répondre rapidement car je dois rapidement prendre une décision. Merci par avance.
435. Donner la Tsédaka pendant la prière
Répondu le 22/06/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Prière   Vue : 6251 fois    Aperçu de la question
Peut-on faire la Tsédaka pendant la 'Hazara de Min'ha ou est-ce déconseillé du fait que cela fait du bruit et de plus, la personne qui fait la Tsédaka n'est pas concentrée pendant la 'Hazara?
426. Doit on servir le pain en priorité à sa femme ou à ses parents ?
Répondu le 17/06/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Divers   Vue : 8258 fois   Favoris : 2 fois    Aperçu de la question
Si un homme marié invite ses parents. Doit-il, après avoir lui même mangé du pain de Motsi en donner d'abord à sa femme ou à ses parents?
408. Donner le Ma’assèr à son père
Répondu le 15/06/2007 par Rav Aharon Bieler
Rubrique : Tsédaka   Vue : 5423 fois    Aperçu de la question
Bonjour En règle générale, peut on donner le Ma’assèr à son père ? Qu’en est il s’il n’est pas vraiment dans le besoin ? Merci
  « Précédent Page : 1 2 3 4 5 6 Suivant »