UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Lundi 24 Septembre 2018, Yom Chéni


907. La même éponge pour le lait et la viande
Posté par patt26 le 07/02/2010 à 13:13:57
Bonjour,
Je suis dans une colocation avec 2 juifs pratiquants qui ont une vaisselle lait et une vaisselle viande mais qui n'utilisent qu'une seule éponge. Ils m'ont dit que c'était permis.
Qu'en est-il d'après vous ? La vaisselle reste-elle cachère ?

Merci de vos éclaircissements.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 20/04/2010 à 14:18:22
Lors du nettoyage de la vaisselle, les résidus de nourriture restent presque systématiquement collés à l’éponge, ce qui peut ensuite entrainer des problèmes sérieux.

En effet il n’est pas rare de laver la vaisselle à une température supérieure à 42 degrés (Yad Solédète Bo). Or c’est a partir de cette température que toute matière peut potentiellement absorber les substances en contact avec elle.
Ainsi, des résidus de viande collé a une éponge, pourrait par la suite pénétrer dans une vaisselle (casseroles, assiettes, couverts) lactée si celle si a été lavée avec de l’eau bien chaude.

C’est pourquoi il est important d’utiliser deux éponges : une pour les laitages et une pour la viande. De même, il convient d’employer deux bouteilles de détergents distinctes, une pour chaque sorte d’aliment (1).

Toutefois, il arrive que la vaisselle soit lavée à une température inférieure à « Yad Solédète Bo » (41° - 42° Celsius). Par ailleurs, le détergent utilisé peut rendre les restes de nourritures impropres à la consommation (ce qui leurs fait perdre leurs statut d’aliments carnés ou lactés).

C’est pourquoi, si l’on a prit soin d’utiliser une éponge propre et que l’eau n’était pas brulante, la vaisselle restera autorisée à postériori, en cas d’utilisation involontaire (2).

L’utilisation de deux éponges étant tellement facile et n’entraine qu’une dépense dérisoire, il est évident que l’on utilisera toujours a priori deux éponges distinctes comme c’est la coutume dans tout les foyers juifs.

Kol Touv


1) Séfèr Hakachroute chap. 1 par. 17
2) Choute Min’hate Its’hak tome 2 chap. 100
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation