UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 20 Mai 2018, Yom Richone


799. Mais qu’est ce qu’un « Kazaïte » ?
Posté par sams le 28/09/2008 à 00:48:08
Chavoua' Tov,

Pourriez vous m'expliquer les règles de mesures dans la Halakha ?
Je ne comprends pas bien les notions de « Kazaïte », « Kabétsa »... Ce sont des poids, ou des volumes ?

Merci et Gmar ‘Hatima Tova
P.S. : j'apprends beaucoup en lisant vos questions/réponses

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 06/11/2008 à 00:16:45
Les notions de Kazaïte qui signifie « comme une olive » et de Kabétsa qui signifie « comme un œuf », sont des mesures qui nous permettent d’évaluer des quantités de matières et reviennent à mainte reprise dans la Halakha.

Par exemple, ce n’est qu’après avoir mangé la quantité d’un Kazaïte de pain qu’on est autorisé à faite le Birkate Hamazone.
D’autre part, nous avons l’obligation de manger un Kazaïte de Matsa et de Maror le soir du Sédèr de Péssa’h. De même, nous devons manger un Kazaïte de pain dans la Soukka le premier soir de Soukkote etc.
Le résultat se trouve être différent si l’on considère que le « Kazaïte » est une unité de volume ou de poids.

Il apparaît important à ce stade de rappeler quelques principes de physique essentiels à la compréhension du sujet.
Tout corps est caractérisé par une masse (vulgairement, et à tort, qualifié de poids) et par un volume.
Le rapport de la masse d'un corps à son volume, c'est-à-dire sa masse volumique est communément appelé densité.

L’eau est utilisée comme corps de référence pour la densité des liquides et des solides. Dans ce cas, la masse volumique de l'eau est égale à 1 kg/L.
En effet, 1 litre d’eau (volume) correspond à 1kg (poids) soit 1000gr.
Par ailleurs 1 litre = 1 dm3 = 1000 cm3 (centimètre cube)
1000 cm3 pèsent 1000 gr. Donc 1 gr = 1cm3

Tout le monde sait que si l’on mélange de l’eau à l’huile, celle-ci surnage. En effet, la densité ou masse volumique de l’huile (le rapport entre son poids et son volume) est inférieur à celui de l’eau. C'est-à-dire, qu’un litre d’huile aura un poids inférieur à celui d’un litre d’eau.

Il est donc essentiel de savoir si nous allons évaluer le Kazaïte de la matière considérée, en fonction du volume d’une olive ou bien de son poids.

Le Rambam (1) a tranché que le Kazaïte (et donc le Kabétsa) était une mesure de volume. Tel est également l’avis du Tour et du Choul’hane ‘Aroukh (2), il est suivi dans cette voie par les A’haronim (3).
Il se trouve donc que le Kazaïte correspond à 29 centimètre cube.

Cet avis qui est suivi par l’ensemble des communautés Achkénaze (4).
Parmi les Décisionnaires Séfarade, bien que tous s’accordent à affirmer que le Kazaïte représente à l’origine, le volume d’une olive et non pas son poids, une divergence de vue apparait quant à la façon de mesurer le Kazaïte dans la pratique.

Certains affirment que dans tous les cas, on ne considèrera que le volume en question qu’il faudra évaluer (5). On se réfèrera alors au volume de l’aliment sous sa forme naturelle ; c'est-à-dire sans l’écraser ou le compresser (6). Par contre on ne prendra pas en compte les vides importants tels qu’on en trouve dans les Bamba en Israël (7). Ce qui rend l’estimation du volume plus délicate.

D’autres par contre d’autres estiment, vu la difficulté à évaluer un volume, que l’on se référera dans la pratique au poids de la matière en question plus facile à déterminer. Ceci, bien que cette mesure ne sera qu’approximative, car comme nous l’avons expliqué plus haut, seul dans l’eau, le poids correspond au volume (8).

Il en résulte parfois des différences qui peuvent s’avérer sensibles.
Prenons par exemple le cas de l’obligation de consommer un Kazaïte de Matsa le soir de Péssa’h.

Si l’on suit l’avis qui fait référence au volume, un Kazaïte de Matsa équivaut à 29 cm3. Compte tenu que les Matsote fines vendue dans le commerce sont de faible densité, cela correspond à un poids approximatif de 20gr. On devra donc manger 20gr de Matsa le soir de Péssa’h (9).

Si l’on va d’après l’avis qui fait référence au poids, le Kazaïte est égal à 29 gr et le soir de Péssa’h on devra consommer 29 gr. De Matsa.

Par contre, en ce qui concerne le Maror, dont la masse volumique est proche de 1 (comme l’eau), 29 cm3 correspondent approximativement à 29 gr. Il n’y aura donc, dans la pratique, pas de différence entre les avis.

Kol Touv


1) Pirouch Hamichnayote Traité ‘Hala chap. 2 Michna 6 et Traité ‘Édouyote chap. 1 Michna 2 ; Michné Tora Hilkhote ‘Hamèts Oumatsa chap. 5 Halakha 12
2) Ora’h ‘Haïm chap. 456 par. 1
3) Voir Michna Béroura chap. 456 alinéa 3 ; Péri ‘Hadach alinéa 6 et le ‘Hokhmate Adam Klal 52 alinéa 3
4) Voir Vézote Habérakha chap. 5 page 43
5) On le déduit du Rama Ora’h ‘Haïm chap. 456 par. 1
6) Choute Or Létsiyone tome 2 chap. 14 par. 17
7) Vézote Habérakha chap. 5 page 43 au nom de nombreux décisionnaires
8) Yalkoute Yossèf tome 3 chap. 184 par. 17 au nom du Rav 'Ovadia Yossèf Chlita ; Le Rav Mordékhaï Éliyahou Chlita rapporté par le livre Vézote Habérakha chap. 5 page 43
9) Choute Or Létsiyone tome 3 chap. 15 par. 11
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation