UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 18 Novembre 2017, Yom Chabbate


794. Remettre un plat en sauce sur le feu Chabbate
Posté par cbensimhon le 09/12/2016 à 11:45:00
Bonjour Rav,

Si le Chabbate je désire retirer un plat en sauce de la plaque, l'amener à table et le remettre ensuite sur la plaque. J'ai l'impression de faire quelque chose de très compliqué (prendre le plat d'une main, le poser sur le coin de la table...) alors qu'on m'a dit qu'il y avait plus simple. Quelle est la démarche à suivre ?

Merci pour votre réponse. Yéhouda Bensimhon

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 14/12/2016 à 13:46:00
Remettre un plat en sauce sur le feu où il était depuis la veille de Chabbate nécessite un certain nombre de conditions indispensables. Certaines de ces conditions diffèrent selon la communauté à laquelle on appartient.

D'après tous les avis, il essentiel que le plat soit complètement cuit (1).

Il doit par ailleurs avoir été posé à l'origine sur un feu couvert par une plaque de métal ou sur une Platta de Chabbate (2).

Ce feu doit être couvert (Garouf Vékatoum) afin qu'il apparaisse clairement, lorsqu'on remet le la marmite sur le feu que l'on n'est pas en train de mettre un plat à cuire le Chabbate (3). D'autres (4) on voulu dire que cette condition était motivée par la crainte d'attiser les braises (ou augmenter la flamme).

Si vous êtes Séfarad,

• il faut que le plat soit encore chaud au moment où on le remet sur la plaque, c'est-à-dire à une température minimum de "Yad Solédèt Bo" (45 degrés Celsius), car dans le cas contraire il y aurait un problème de cuisson le Chabbate. (5).

• Il faut ne jamais poser la casserole sur le sol car cela annulerait le fait que le plat était au préalable sur le feu. Dans ces conditions, mettre à nouveau la casserole sur le feu donnerait l'impression de mettre quelque chose à cuire le Chabbate ("Me'hzé Kimvachèl"), c'est pourquoi c'est interdit.
On pourra par contre la poser sur un banc, une chaise ou la table (6) sans nécessité de la tenir constamment.

Si vous êtes Achkénaze,

• Il faut garder la casserole dans la main, sans la lâcher jusqu'à ce qu'on la remette sur le feu. On pourra par contre la poser sur une table ou tout autre plan de travail (à l'exception du sol) tant qu'on la tient dans la main. La déposer et la lâcher sur un banc, ou sur la table équivaudrait à la poser sur le sol ce qui est interdit par tous les Décisionnaires et empêcherait de la remettre sur le feu (7).

• Il faut, au moment ou l'on retire le plat du feu avoir l'intention de l'y remettre (8).
Toutefois nombreux sont les Décisionnaires qui sont tolérant et permettent de remettre sur le feu quant on n'avait pas l'intention de remettre le plat, si on l'a gardé dans la main. De même dans le cas où on a posé et lâché le plat (à l'exception du sol), alors qu'on avait l'intention de le remettre (9).

• On pourra se permettre de remettre le plat sur le feu tant qu'il est encore un peu chaud (c'est-à-dire tant qu'il n'a pas totalement refroidit), bien que sa température soit inférieure à 45 degrés (10).

Kol Touv


1) Rama Ora'h 'Haim chap.243 par.2
2) Choul'hane 'Aroukh Ora'h 'Haim chap.253 par.2 ; Michna Béroura chap.253 alinéa 54
3) D'après le Rane Chabbate 36b, la raison de la Guézéra est "Me'hzé Kimvachèl"
4) Séfèr Hayachar de Rabbénou Tam chap.234
5) Choul'hane 'Aroukh Ora'h 'Haim chap.253 par.2 et Ora'h 'Haim chap.318 par.4 ; Michna Béroura chap.243 alinéa 54
6) Biour Halakha début de citation "Vélo Hini'ham" ; Yalkoute Yosséf Chabbate tome 1 chap.153 par.9. Il est préférable d'éviter de la poser sur un plan de travail où on a la l'habitude de la poser pendant la semaine car cela fait l'objet d'une divergence d'opinion.
7) Rama Ora'h 'Haim chap.253 par.2 ; Michna Béroura chap.253 alinéa 54 ; Biour Halakha début de citation "Vélo Hini'ham" ; Chemirate Chabbate Kéhilkhéta tome 1 chap.1 par.18
8) Rama Ora'h 'Haim chap.253 par.2
9) Michna Béroura chap.253 alinéa 54 ; Biour Halakha début de citation "Da'ato Léa'hzir" ; Chemirate Chabbate Kéhilkhéta tome 1 chap.1 par.18
10) Voir Rama Ora'h 'Haim chap.253 par.5, il semble que celui-ci se base sur les décisionnaires tels que le Rambam, qui pensent que même pour un liquide il n'y a pas de "cuisson après cuisson" (Ein Bichoul A'har Bichoul Bédavar La'h); Michna Béroura chap.253 alinéa 68 ; Biour Halakha par.5 début de citation "Oubilvad" ; Chemirate Chabbate Kéhilkhéta tome 1 chap.1 par.18
 

Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation