UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Lundi 19 Février 2018, Yom Chéni


789. Se déshabiller dans l’eau ?
Posté par denis81 le 19/09/2008 à 07:25:03
Bonjour, la majorité des personnes allant au Mikvé (en Israël) ne sont pas en serviette jusqu'a l'immersion. En effet, au niveau pratique, ils doivent se doucher avant de s'immerger. Ils sont donc nus des la douche jusqu'a leur immersion.
Pourtant le Michna Béroura (Chapitre 2-1) stipule que une personne qui irai au « Bèt Hame’hats » (bain publique) n'aura pas honte de sa nudité, uniquement si il n'a aucune autre solution.

Il en résulte que si il existe une solution permettant de ne pas rester nu, toutes les règles de pudeur doivent être appliqué! - Comment cela se fait-il qu'il n'y ait aucun problème de pudeur entre l'étape de la douche et du Mikvé, en sachant qu'il pourrait rester en serviette jusqu’a l'immersion?

Afin de gagner quelques secondes pour appliquer une Mitsva Chééno Métsouvé (qui n’est pas une obligation), comment peut-on « transgresser » toutes les règles de pudeur!?
Est ce le fruit d'un complexe de refuser d'aller au Mikve dans ces conditions, ou cela s'explique t-il très bien au niveau purement Halakhique?

PS: j'aimerai mentionner que Baba Sale aller au Mikvé avec son vêtement, et il le retirai petit a petit lors de son immersion.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 28/09/2008 à 19:36:21
Vous avez parfaitement raison de souligner qu’il convient de garder un comportement pudique en toutes circonstances et même lorsque l’on va s’immerger au Mikvé.
Nous avons déjà traité ce sujet dans la question numéro 521.
« Rester pudique même au Mikvé »

Nous vous en rapportons ici les points essentiels :

Le chapitre 2 du Choul’hane ‘Aroukh, Ora’h ‘Haïm donne effectivement des règles concernant le comportement de l’homme et de la façon avec laquelle il doit s’habiller.
Le paragraphe 1 décrit plus particulièrement l’attitude pudique qu’il doit adopter dans les situations où il est partiellement ou complètement déshabillé (1).

Par contre, quand la situation l’exige, par exemple pour se laver ou se baigner, il pourra se dévêtir entièrement. Mais toujours en se comportant avec réserve.
C’est pourquoi, s’il va se baigner au fleuve, il prendra soin de ne se déshabiller que le plus prés possible de la rive.
De plus, à sa sortie de l’eau, alors qu’il fait face au public, il aura soin, comme vous l’avez précisé dans votre question, de cacher sa partie intime.

Il est évident qu’un homme qui va au Mikvé aura soin de rester déshabillé le moins longtemps possible et dans la mesure du possible de garder une serviette autour de la taille ou au moins de placer ses mains devant sa nudité.

Le livre Taharate Hakodèch (2) consacre un chapitre entier au comportement que l’on doit avoir quand on va au Mikvé. Il y rappelle l’interdiction de regarder la nudité d’un homme (même de soi même), interdiction qui trouve sa source dans parole de nos Sages (3).
Il ne manque pas de faire remarquer que ceux qui n’y prennent pas garde, auront de ce fait perdu beaucoup plus qu’ils n’ont gagné en s’immergeant dans le Mikvé.

Vous avez donc parfaitement raison de soutenir qu’il conviendrait à priori de se couvrir d’une serviette entre la douche et l’immersion elle-même. C’est ainsi qu’il faut effectivement se conduire.
Toutefois, il faut souligner que ce n’est pas toujours pratiquement facile à réaliser car il n’est pas toujours aisé de trouver un endroit pour poser sa serviette sans la mouiller.

On pourra donc considérer dans ce cas que l’on se trouve dans une situation qui exige d’être totalement dévêtu.
Quoiqu’il en soit, cela ne doit pas vous empêcher d’aller au Mikvé en ayant soin de respecter les règles de pudeur qui s’imposent et d’éviter de regarder autour de vous.

Kol Touv et Chana Tova


1) Voir Michna Béroura chap.2 alinéa 1
2) chap. 20 voir particulièrement le par. 5
3) Guémara Sanhédrine 92a
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation