UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 25 Février 2017, Yom Chabbate


788. Pourquoi prier avec le lever du soleil
Posté par moché le 14/12/2016 à 18:52:00
Pourquoi est-il bien de faire la Téfila (prière) au moment du lever du soleil précisément ?

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 25/01/2017 à 19:36:00
Il est exact que la Guémara (1) rapporte que le temps privilégié de la prière du matin correspond au lever du soleil. C'est-à-dire au moment où le soleil commence à poindre et rayonner à l’horizon (2).

Le Choul’hane ‘Aroukh (3) reprend cet enseignement en précisant toutefois, que celui qui aurait prié avant le lever du soleil mais après l’aube, serait quitte de la Mitsva.
La période où il est possible de faire la prière du matin (Cha’hrite) s’étend jusqu’à la quatrième heure de la journée. A postériori on pourra prier jusqu’à ‘Hatsote c'est-à-dire jusqu’au milieu de la journée. Mais après la quatrième heure on aura perdu la récompense due à celui qui prie pendant la période adéquate.

Nous déduisons que la meilleure façon de prier est de faire coïncider le début de la prière exactement avec le lever du soleil du verset : « Ils Te craindront avec le soleil » (4). Ce qui signifie que le service divin débutera avec le lever du soleil (5).
En effet, les différentes prières de la journée ont été instituées par les Sages de la grande assemblée en remplacement des sacrifices quotidiens qui constituaient le service divin à l’époque du Temple (6).

La prière elle-même qualifiée de ‘Avoda Chébalèv (service divin venant du cœur) commence donc au moment où dans le Temple, on pouvait apporter le sacrifice du matin.

La Guémara (7) rapporte par ailleurs que les 3 prières de la journée ont été instituées par les 3 patriarches ; Avraham étant à l’origine de celle du matin. Or, il est mentionné dans la Tora (8) : « Vayachkèm Avraham Babokèr… » (Avraham s’est levé de très bonne heure – ce qui est une allusion au fait qu’il convient de prier dés le lever du soleil).

Il est par ailleurs important de mettre en valeur que la crainte de D. (qui va s’exprimer au moment de la prière) est un élément fondamental qui régie notre rapport avec le Créateur, ainsi que l’a proclamé le Roi Salomon : « Tu craindras D. et respecteras ses Mitsvote car c’est la l’essence de l’homme » (9). On comprend donc qu’il soit recommandé de ne pas différer le moment où nous allons exprimer par notre prière le sentiment de crainte et de respect que nous inspire Hachèm.

Kol Touv


1) Bérakhote 26a
2) Biour Halakha chap. 58 alinéa 1 début de citation « Kémo »
3) Ora’h ‘Haïm chap. 89 par. 1
4) Téhillim 72 verset 5
5) Les commentateurs, tels Rachi et le Métsoudate David donne à ce verset le sens suivant : « on Te vénérera tant que brillera le soleil »
6) Guémara Bérakhote 26b et Rachi sur place
7) Bérakhote 26b
8) Béréchite 19
9) Kohélèt chap.12 verset 13
 

Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation