UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mardi 25 Juillet 2017, Yom Chelichi


751. Partir du bon pied
Posté par mosche le 06/07/2008 à 10:45:29
Bonjour

Le matin au lever « Netilate yadaïm » (ablution des mains), « Modé ani.... » on est souvent pied nus pas rasé etc.
Quelle est la tenue à adapter ?
Merci

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 07/08/2008 à 18:12:15
Rabbi Yossèf Karo entame son Choul’hane ‘Aroukh (1) en s’adressant à nous de cette manière : « A ton réveil, soit fort comme un lion pour servir ton créateur ».

Le Rama sur place poursuit en nous inculquant un principe fondamental du judaïsme :
« je place Hachèm constamment devant moi ». Ceci nous enseigne qu’il faut avoir constamment la conscience de la présence divine qui emplit le monde en permanence ».
Il poursuit de cette manière : « même dans ta maison et allongé sur ton lit, saches devant Qui tu te trouves et dés ton réveil tu t’empresseras de te lever pour servir ton D. Bénit soit-Il ».

Les commentateurs (2) en déduisent qu’il est bon de dire immédiatement à son réveil la déclaration suivante : « Modé Ani Léfanékha…» (Je Te remercie Roi vivant et existant de m’avoir restitué mon âme avec bonté, grande est ma confiance en Toi).

On pourra faire cette déclaration alors que l’on est encore sur son lit, avant même « Nétilate Yadaïm » (l’ablution des mains) (3).
En effet, cette phrase ne contenant ni le Nom de D. ni la mention de sa Royauté, pourra être prononcée même avant d’avoir purifié ses mains, à la condition toutefois, que celles ci ou le corps lui-même ne soient pas salis par des excréments.
Dans ce cas en effet, il serait même interdit de penser à des paroles de Tora (4).

Rapportons par ailleurs ce qui apparaît dans les livres de Moussar (Éthique et morale juive) (5) :
Un homme doit veiller à entamer sa journée dans la sainteté, car les fondements d’une vie juive et d’un attachement à son créateur dépendent de sa première pensée ainsi que de sa première parole et de son premier acte le matin au réveil.
C’est pourquoi il importe que ceux ci soit effectués en l’honneur de leur Créateur. D’où l’importance de commencer sa journée avec « Modé Ani » que l’on aura soin de dire avec attention et conscience de ce que l’on déclare.

Kol Touv


1) Ora’h ‘Haïm chap. 1 par. 1
2) Séfèr Halakhote Kétanote dans le Sédèr Hayom et le Zohar Hakadoch Parachate Vaéte’hanane page 269
3) Michna Béroura chap. 1 alinéa 8
4) Michna Béroura chap. 85 alinéa 15 au nom du Péri Mégadim
5) Chla Hakadoch Cha’ar Haotiyote ; le ‘Avodate Hakodèch du ‘Hida chap. 3 alinéa 63 et bien d’autres…
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation