UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 20 Mai 2018, Yom Richone


707. La source de vie
Posté par sams le 09/05/2008 à 01:03:01
Bonjour.
En haut à droite, dans la rubrique Choul'hane 'Aroukh, vous détaillez les 4 livres du Choul'hane 'Aroukh. J'ai été interpellé par:
- l'absence de chapitre kachroute : cela ne fait pas partie du Choul'hane 'Aroukh?
- dans le 2ème tome : Yoré Dé'a, on trouve Nidda et Mikvé au lieu que cela soit placé dans Evèn Ha'ézèr (ce qui touche à la vie conjugale)
- quel est le lien entre : la Tsédaka et la Mila d'un côté, et d'un autre côté : les Nédèr, ou un Guèr (converti)?
- que signifient les mots: Ora'h 'Haïm, Yoré Dé'a, Evèn Ha'ézèr et 'Hochèn Michpate?

Merci pour ces informations et Chabbate Chalom

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 13/05/2008 à 17:58:42
Le Choul'hane 'Aroukh est basé sur un livre qui porte le nom de Arba' Tourim dont l'auteur est Rabbénou Ya'akov fils de Rabbénou Achèr (le Roch). Il en reprend la classification et répartit l'ensemble des lois qui gère la vie d'un juif en quatre parties distinctes.

Nous allons tenter de vous faire comprendre la logique qui a généré cette répartition en rapportant un concentré de l'introduction de Rabbénou Ya'akov lui-même sur son livre.

Première partie
Ora'h 'Haïm, littéralement "chemin de la vie". Ainsi nommée, car "celui qui va dans ce chemin évitera de tomber dans des pièges mortels" (selon le langage même de l'auteur Rabbénou Ya'akov).
Cette partie partagée en trois tomes, concerne les lois essentielles que chacun d'entre nous doit connaître afin de pouvoir se diriger dans la vie.

Tome 1
Il y est développé quel doit être le comportement de l'homme dés son lever jusqu'à son coucher:
On y aborde notamment la lecture du Chéma' du matin et du soir, les lois concernant les 3 prières quotidiennes obligatoires ainsi que d'autres prières comme par exemple "Téfilate Hadérèkh" (prières du voyageur). On y détaille également la conduite qu'il devra tenir par rapport à la nourriture et la boisson.
Sont exposées également toutes les lois en rapport avec les Tsitsite et les Téfiline, la sainteté de la synagogue, les bénédictions sur le pain, le Birkate Hamazone et autres.

Tome 2
Le Chabbate, l'honneur qu'on lui doit, les Mitsvote et les interdictions.

Tome 3
Les lois en rapport avec les fêtes (Péssa'h, Chavou'ote, Soukkote, Pourim, 'Hanouka et Roch 'Hodèch). Les jeûnes obligatoires ainsi que les lois concernant Yom Tov et 'Hol Hamo'èd en général.

Seconde partie
Yoré Dé'a, littéralement "qui enseigne le savoir". Ainsi nommé car cette partie vient former l'homme "à savoir enseigner" les disciplines qui répondent aux besoins quotidiens de l'homme. Très nombreuses sont les matières développées dans cette partie qui se divise en 3 tomes. Nous ne vous en donnerons ici qu'un aperçu. Cette partie concerne plus particulièrement les Rabbanim qui ont la charge d'enseigner les lois ou de diriger les communautés.

Hilkhote Ché'hita (lois concernant l'abattage rituel), Tréfote (animaux devenus impropres à la consommation), 'Hélèv, Dam (graisses et sangs interdits), Méli'ha (Kachérisation de la viande), liste des animaux consommables ou pas, Bassar Vé'halav (lois concernant les mélanges de lait et viande), Hékhchèr Kélim (Kachérisation des ustensiles), Yaïne Nésèkh (vins interdits), 'Avoda Zara (lois concernant l'idolâtrie), Ribite (prêts avec intérêts), Hilkhote Nida (pureté familiale), Mikvé (immersion rituelle), Hilkhote Nédarim Véchévou'ote (lois reliées aux vœux et serments), Kiboud Av Vaèm (respect dû aux parents), Tsédaka (dons aux nécessiteux), Mila (circoncision), Guéroute (conversions), Avéloute (Deuil).

Troisième partie
Evèn Ha'ézèr, littéralement "la pierre de l'aide". Ainsi nommée car il fait allusion au verset dans Béréchite 2-18: "Lo Tov Héyote Haadam Lévado E'éssé 'Ezèr Kénégdo " (Il n'est pas bon pour l'homme de rester seul, je lui ferai une aide à ses côtés) et en remerciement à l'aide prodiguée par Hakadoch Baroukh Hou.
Cette partie se limite à un seul livre qui aborde les liens qui unissent l'homme à sa moitié.

Y sont développés: l'obligation de se marier pour un homme et la grandeur de sa récompense.
Toutes les personnes qu'on peut épouser ou non selon que l'on est Kohèn ou Israël, les unions interdites à cause des liens familiaux (unions incestueuses…). L'obligation de se marier avec un juif.
Comment un homme doit-il se comporter avec sa femme, les lois régissant les "Kidouchine" (fiançailles) et la « ‘Houpa » (mariage). Les règles concernant la Kétouba (acte de mariage et engagement de l'homme vis-à-vis de sa femme). Hilkhote Guérouchine (lois concernant le divorce).

Quatrième partie
'Hochèn Michpate littéralement "Plastron du jugement" qui fait allusion au Plastron que portait le Kohèn Gadol et qui avait le pouvoir de "répondre" aux questions de celui-ci.

Cette partie traite du Droit civil - soit des dommages et des différends d'ordre financier.
Les matières développées dans cette partie se divisent en 3 tomes.
Voici les principaux points abordés.
Hilkhote Dayanim (qui peut-être juge et quel doit être son comportement ?), Diné Halvaa (prêts), lois concernant les témoignages, les garants, dommages causés à autrui, associations.

Lois concernant les règles commerciales, les mesures et les poids, les acquisitions, l'obligation de restituer des objets perdus,
Droits de successions.
Diné Chomrim (Lois concernant les gages, les responsabilités des gardiens ou dépositaires).
Diné Guézéla Ougnéva (lois concernant le vol).
Diné Hasokhèr Véhapo'èl (lois concernant les ouvriers et les employés, leurs rétributions…).
Diné Choèl (lois concernant les emprunts).
Diné Néfachote (lois concernant les affaires criminelles).


Nous comprenons donc que les lois de Nida et de pureté familiale qui s'intéressent à l'état de la femme en fonction de son cycle ont logiquement trouvé leurs places dans la seconde partie Yoré Dé'a, qui traite des interdit et permissions découlant d'un état de fait (quels sont les animaux permis ou pas, comment doit-on Kachériser, obligation de donner la Tsédaka, une femme est elle considérée comme Nida ou non, etc.).

Par contre la troisième partie, Evèn Ha'ézèr, traite des rapports entre les deux membres d'un couple (entre autre mariage/divorce), de leurs responsabilités réciproques, des engagement de l'un vis-à-vis de l'autre.

Quant à la Kacheroute dont l’absence vous a dérouté, c’est un terme générique qui englobe les lois d’abattage rituel, d’animaux devenus impropres à la consommation (Tarèf), graisses et sangs interdits, Kachérisation de la viande, liste des animaux consommables ou pas, lois concernant les mélanges de lait et viande, Kachérisation des ustensiles, vins interdits etc.
Comme vous l’avez vu, tous ces sujets sont traités dans la partie Yoré Dé'a.

Les 3ième et 4ième parties concernent plus particulièrement les Dayanim (juges) qui ont la vocation et la responsabilité de gérer les rapports entre les individus et de traiter les différends qui pourraient naître entre eux.

Voila il ne vous reste plus qu'à étudier tout ça. Si vous êtes sérieux et assidu et que vous y consacrez tout votre temps (une douzaine d'heure par jour), il vous faudra au minimum une vingtaine d'année pour être Dayane.
Mais ne vous découragez, le principal est de commencer.

Kol Touv
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation