UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 18 Aout 2018, Yom Chabbate


668. Honorer le Kohèn
Posté par Pseudo le 09/03/2008 à 16:58:35
Bonjour,
Peut-on demander à un Kohèn de nous rendre un service?

Réponse donnée par Rav Michael Kottek le 05/04/2008 à 17:09:30
Le verset (1) nous enseigne : "Tu le sanctifieras, car il offre le pain d'Hachèm (les sacrifices)". De là nous apprenons l'obligation d'honorer les Kohanim.

De quelle manière peut-on les honorer?
En les appelant à monter les premiers à la Tora, en récitant des bénédictions pour acquitter les autres (Motsi, Kiddouch…). On pourra aussi les inviter en premier à prendre la parole pour des Divré Tora (2).

Le Rama (3) précise: "il ne faut pas se servir d'un Kohèn même de nos jours, car on profite de sa sainteté. Toutefois celui-ci pourra l'autoriser".
C'est-à-dire, que puisque c'est un privilège pour le Kohèn d'être honoré, il peut refusé ce privilège et accepté de nous rendre ce service. Néanmoins, il est préférable que le Kohèn en retire un certain intérêt. Ce sera le cas si c'est pour le Kohèn un honneur de rendre ce service ou s'il reçoit un salaire.

Dans le cas contraire il est recommandé de ne pas lui demander ce service. S'il s'agit d'un travail peu honorable ou rabaissant, il faudra faire très attention à ce que ce ne soit pas un Kohèn qui le fasse.
Ce sera toutefois permis même dans ce cas si le Kohèn est rémunéré pour cela ou s'il le fait pour aider un malade.

Kol Touv


1) Vaïkra 8
2) Michna Béroura chap. 201 alinéa 13
3) Ora'h 'Haïm chap. 128 par. 45
 

Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation