UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Lundi 23 Avril 2018, Yom Chéni


56. Assister au mariage d'un Kohèn et d'une convertie
Posté par moyshe le 11/03/2006 à 20:46:03
Chalom,

A t-on le droit d'assister à un marige célébré par un rabbin libéral (je précise que ce n'est pas dans une choul libérale mais dans un hotel ou une salle), en sachant que le mariage en question est un lav (kohenèt une convertie) ?

Il faut prendre en question que c'est un proche de ma famille et même si nous n'approuvons pas sa décision (nous lui avons fait savoir clairement et elle sait que c'est assour), nous voudrions être présents afin de lui montrer notre amour. A quelles parties du "mariage" (pré houpa, houpa, soirée, ...) aurions-nouos le droit d'assister?
D'avance tizké lamitsvot

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 12/03/2006 à 21:25:06
Comme vous le mentionnez dans votre question, un Kohèn ne peut pas se marier avec une convertie (1).

Un Kohen ayant enfreint cette interdiction se trouve dans l’obligation immédiate de se séparer de sa femme par un divorce, et il est du devoir du Bèt Dine de le contraindre à divorcer (2).
Dans l’attente du divorce, ou devant un refus de se séparer, le couple sera mis au ban de la communauté et il sera interdit à toute personne d’avoir une quelconque relation ou rapport avec lui de quelque nature que ce soit (3).
Le Rambam précise que l’interdiction concerne, non seulement les relations d’affaires, commerciales ou professionnelles, mais aussi les relations d’ordre amical, convivial ou social, ainsi que la participation à leur joie ou à leur deuil (4).

Il est donc bien évident qu’à aucun moment il ne sera permis de s’associer à l’un des stades de la consécration d’un tel mariage.

Par ailleurs, et même dans l’éventualité d’un mariage qui serait entièrement en accord avec la Halakha, il reste interdit de participer à toute cérémonie dirigée par un représentant d’un mouvement libéral (5).

Il en ressort que le meilleur moyen de manifester votre amour à votre amie serait de la dissuader de mener à terme son projet, en l’informant de toutes les conséquences néfastes de cet acte pour le couple ainsi que pour leurs enfants.

Kol Touv


1) Evène Ha’ézèr chap.6, par. 8
2) Guémara Yébamote 60b : Choul’hane ‘Aroukh Evène Ha’ézèr chap. 154, par. 20
3) Téchouvote Harivach chap.148: Choul’hane ‘Aroukh Evène Ha’ézèr chap. 6, par. 6
4) Téchouvote Harambam Chap.150
5) Voir Igérote Moché Tome 2 chap. 17
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation