UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 15 Juin 2024, Yom Chabbate

524. Les légumes, mais pas le bouillon
Posté par moché le 21/10/2007 à 18:20:16
Comment doit-on faire lorsque Chabbate on prend dans une louche des légumes et du bouillon et que l'on ne veut garder que les légumes et pas le bouillon, sans transgresser l'interdit de trier?

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 29/11/2007 à 19:43:39
« Borèr » (Trier), est l’un des 39 travaux interdit le Chabbate (1).

Dans certaines conditions, il sera malgré tout permis de trier Chabbate si les trois éléments suivants sont respectés (2):
a) Dans le mélange, prendre le bon (ce que l’on veut garder) du mauvais (ce que l’on ne veut pas)
b) faire le tri à la main sans se servir d’un ustensile destiné à trier
c) pour une utilisation immédiate

Le fait de coller la louche au bord de la casserole pour faire couler la soupe, et ne garder que les légumes pose deux problèmes :
a) Considère t’on le duo louche / paroi de casserole comme un instrument (ce qui rendrait le tri interdit) ?
b) A t’on trié le bon (les légumes) du mauvais (la soupe).

Concernant le premier problème, le Chémirate Chabbate Kéhilkhata (3) rapporte que Rav Chélomo Zalmane Auerbach penche pour considérer, l’ensemble constitué par la louche ou une cuillère collé à la paroi de la casserole, comme un Kéli (un ustensile).
Par contre son fils Rav Chémouèl Auerbach (4) tente de l’apparenter à une prolongation de la main (Yada Ari’hta) et non a un instrument de tri.
Néanmoins une cuillère, utilisée seule (sans être collée à la paroi de la casserole), aura le même statut que la main.

Concernant le deuxième problème, la soupe que l’on laisse couler de la louche est considérée, d’après la majorité des Décisionnaires (5) comme ce que l’on prend.
On tri donc le mauvais (c'est-à-dire la soupe que l’on ne veut pas) du bon (les légumes que l’on veut garder), ce qui est interdit.

Il est donc interdit le Chabbate de laisser couler la soupe de la louche afin de ne garder que les légumes. De même l’utilisation d’une écumoire est défendue car il s’agit d’un ustensile destiné au tri.

La solution pour pouvoir retirer que les légumes, sans la soupe, serait d’utiliser une cuillère (la plus plate possible) afin de réunir le maximum de légumes et de ne prendre que le minimum de soupe avec (6). Une autre possibilité, encore meilleure, est de sortir les légumes de la casserole avec une fourchette (7).

Kol Touv


1) Guémara Chabbate 73a
2) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap. 319 par.1
3) chap. 3 note 159 ; voir aussi Ayil Mechoulache chap. 7 par. 26
4) rapporté dans le Or’hote Chabbate chap. 3 par. 76
5) Or’hote Chabbate chap. 3 note 84 ; Chémirate Chabbate Kéhilkhata chap. 3 par. 19 voir par contre le Ksote Hachoul’hane chap. 125 par. 9 alinéa 21, ainsi que le Iglé Tal introduction de Melékhet Borèr par. 5
6) Michna Béroura chap. 319 alinéa 66
7) Chémirate Chabbate Kéhilkhata chap. 3 par. 46
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation