UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mardi 21 Mai 2024, Yom Chelichi

474. Se laver les mains aprés avoir touché ses chaussures
Posté par levy le 02/09/2007 à 21:02:24
Bonjour,
Si on a touché le haut de la chaussure, (lacets, bride pour la fermer...), doit-on se laver les mains avant de faire une Bérakha?
Merci d'avance

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 04/09/2007 à 18:36:00
Après avoir touché des chaussures, il faudra se laver les mains (1). Ces ablutions sont requises pour assurer le maintient de la propreté (2). Ainsi donc, si les chaussures ont été ôtées sans avoir été touchées, les ablutions ne seront pas nécessaires (3). Par contre, si elles ont été touchées sans toutefois avoir été ôtées des pieds, on devra faire « Nétilate Yadaïm » (les ablutions) (4).
Ce lavage n’exige pas l’emploie d’un récipient pour verser l’eau sur les mains.

Il est à noter que cette Halakha reste valable même lorsque aucune saleté n’est visible sur ces chaussures (5). De même, les Décisionnaires n’ont pas établis de distinction entre la semelle des chaussures, qui est en contact constant avec le sol, et le haut de celles-ci.

Toutefois, seules des chaussures ayant été portées nécessiterons la Nétilate Yadaïm (les ablutions). Des chaussures neuves et encore inutilisées, pourront être touchées sans qu’il soit nécessaire de se laver les mains (6).

Lacer les chaussures, en prenant garde de ne manipuler que les lacets, sans toucher la chaussure même, ne requerra pas ces ablutions (7).

Kol Touv


1) Choul’hane ‘Aroukh, Ora’h ‘Haïm chap. 4 par. 18, Maguèn Avraham, ad. loc. alinéa 19, Michna Béroura, ad. loc. alinéa 41
2) Michna Béroura, ad. loc. Voir aussi le Choute Harachba, tome 7 chap. 535 et le Or’hote ‘Haïm, Hilkhote Nétilate Yadaïm Cha’hrite chap. 10
3) Maguèn Avraham et Michna Béroura, ad. loc. Voir aussi le Biour Hagra, ad. loc. ; le Rokéa’h, chap. 312, mentionné par le Elia Raba, chap. 559 alinéa 2, et le Maharcham dans Da’ate Tora, fin du chap. 4 ; le ‘Hévate Yaïr, Mékor ‘Haïm ad. loc. alinéa 18 ; le Maamar Mordékhaï, ad. loc. alinéa 9 ; le Graz, ad. loc. alinéa 18 ; le ‘Hayé Adam, Klal 2 chap. 5 et le Kaf Ha’haïm, ad. loc. alinéa 69. Voir enfin le Péri Mégadim, Echèl Avraham ad. loc. alinéa 19, qui ramène le ‘Olate Tamid selon lequel se déchausser même sans toucher des mains les chaussures nécessite la Nétilate Yadaïm à cause du Roua’h Ra’a, mais il ne retient pas cet avis
4) Téhila Lédavid, ad. loc. alinéa 18, se basant sur le Maguèn Avraham chap. 128 par. 26
5) Voir le Maguèn Avraham, chap. 128 alinéa 26 et le Lévouché Sérad, ad. loc, ainsi que le Graz, ad. loc. par. 27
6) Mor Ouktsi’a, fin du chap. 4 ; Bèn Ich ‘Haï, Parachate Tolédote alinéa 17 ; Da’ate Tora, ad loc ; Kaf Ha’haïm, ad. loc. alinéa 71
7) Bèt Baroukh (sur le ‘Hayé Adam) page 404, au nom du ‘Hazone Ich ; Halikhote Chélomo, Pérèk 20 alinéa 18, au nom de Rav Chélomo Zalmane Auerbakh Zatsal ; Choute Yabia’ Omèr, tome 5 chap. 1 alinéa 5
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation