UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 22 Juillet 2018, Yom Richone


449. Fêter l'anniversaire d'un enfant durant la semaine du 9 av
Posté par moché le 02/07/2018 à 13:41:56
Peut-on fêter l'anniversaire d'un enfant durant la semaine du 9 av? Pouvez vous me répondre rapidement? Merci par avance

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 12/07/2018 à 13:22:01
« Des l’entrée du mois d’av, l’on limitera la joie ». En ces jours tombe l’anniversaire millénaire de la destruction du temple que nous commémorons par des « Minhagué Avéloute » (coutumes ayant trait aux comportements de personnes endeuillés). Ceux-ci comprennent principalement l’abstention de la célébration d’événements joyeux, tels qu’un mariage et son banquet ainsi que les préparatifs de ces derniers.
Fêter l’anniversaire d’un enfant en ces jours de deuil ne correspond pas particulièrement à l’esprit ou à l’ambiance que nos sages ont réservée à la période des neuf jours.
Néanmoins, il serait difficile d’interdire formellement de marquer une occasion de ce genre par une célébration discrète, surtout si le « Ba’al Hasim’ha » est ses invités sont des mineurs.

Ainsi, s’il se trouvait être difficile de reporter la célébration à plus tard, il serait possible de la prévoir, mais en veillant à limiter les attractions et les expressions de joie.
Et ceci évidemment, en respectant les Halakhote en vigueur pour la période des neufs jours telles que l’interdiction de « Rikoudim Oumé’holote de rondes et de danses), de musique, etc.
Offrir un cadeau serait tolérable.

Enfin, souligner à cette occasion la signification et l’importance de la commémoration de l’anniversaire du ‘Hourbane (destruction du temple), serait lui ajouter une dimension éducative d’importance.

Kol Touv
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation