UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 22 Juillet 2018, Yom Richone


417. Le repas de Chavou’ote : avant ou après la nuit ?
Posté par arale le 25/05/2007 à 09:11:17
Bonjour

Le premier soir de Chavou’ote, est-on obligé d’attendre la nuit pour faire le Kiddouch et prendre son repas ? Merci.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 01/05/2018 à 10:28:00
La question que vous posez est une grande « Ma’hlokèt » chez les décisionnaires.
Il serait trop long et fastidieux pour beaucoup d’entrer dans tous les détails de cette discussion.
Aussi, je me bornerai à résumer la position à adopter par le Yalkoute Yossèf (1).
a) Il est permis, la nuit de Chavou’ote de faire la prière du soir alors qu’il fait encore jour, ainsi qu’on se permet de le faire les autres jours de l’année.
b) Certains disent que la nuit de Chavou’ote on ne pourra faire le Kiddouch qu’après la sortie des étoiles, car cette fête vient conclure le compte du ‘Omèr à propos duquel il est dit : « vous compterez… sept semaines complètes ». Par conséquent si l’on avance le Kiddouch avant la nuit, on aura en quelque sorte tronqué le quarante neuvième jour du compte et on n’aura pas attendu sept semaines complète avant de rentrer dans la fête.
c) D’autres décisionnaires par contre pensent que ce n’est pas problématique et que le Minhag s’est répandu de faire le Kiddouch alors qu’il fait encore jour.

Le Yalkoute Yossèf conclut donc, qu’à priori il serait préférable d’attendre la nuit.
Toutefois, on pourra être tolérant et s’appuyer sur ceux qui permettent de sanctifier le Yom Tov plutôt. Ceci particulièrement en Europe, où le soleil tarde à se coucher en été et c’est un grand dérangement pour les membres de la famille (surtout les enfants) d’attendre la sortie des étoiles.
Cette alternative pourra être particulièrement choisi par ceux qui étudient toute la nuit de Chavou’ote comme le veut la tradition.
Cette dernière solution est adoptée par la grande majorité en France.
Dans ce cas, on prendra soin de manger un « Kazaïte de pain (environ trente grammes) après la tombée de la nuit.

Kol Touv


1) Mo’adim Hilkhote ‘Hag Chavou’ote par. 2 et 3
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation