UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mardi 25 Septembre 2018, Yom Chelichi


408. Donner le Ma’assèr à son père
Posté par Juif le 16/05/2007 à 19:47:35
Bonjour
En règle générale, peut on donner le Ma’assèr à son père ? Qu’en est il s’il n’est pas vraiment dans le
besoin ?
Merci

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 15/06/2007 à 08:20:53
Le prélèvement du Ma’assèr (la dime) est destiné en priorité aux nécessiteux. D’après certains, il leur est même exclusivement réservé (1).
On ne pourra donc pas donner le Maa’ssèr à un particulier s’il n’est pas dans le besoin ou s’il ne se trouve pas dans une situation, même ponctuelle, qui l’oblige à des dépenses auxquelles il ne peut pas faire face (comme par exemple, marier ses enfants ou préparer la Bar Mitsva de son fils).
Lorsque se présente la possibilité d’allouer celui ci à plusieurs personnes qui sont dans le besoin, il y un ordre de priorité quand à la destination du Maa’ssèr.

Ainsi nous trouvons dans l’ordre :
- Soi même et sa femme (ce point nécessite un développement à part entière qui n’entre pas dans le cadre de la question) (2).
- Les proches de sa famille (3) et en premier lieu son père et sa mère. Voir à ce propos le Séfèr Hassidim (chap.530), selon lequel celui qui, donnerait la préférence à d’autres pauvres avant de consacrer son Ma’assèr à ses parents sera puni et connaîtra lui même la pauvreté.
- Puis viennent ses voisins, les pauvres de sa ville, les pauvres de Jérusalem, etc.

Nous voyons que donner le Ma’assèr (ou une partie) à son père est non seulement possible, mais c’est une Mitsva prioritaire. Mais encore faut-il qu’il entre dans la catégorie du ‘Ani (personne dans le besoin).

Si ça n’est pas le cas, celui ci n’est pas apte à recevoir le Ma’assèr de qui que ce soi. Par conséquent toute personne qui lui aurait consacré une certaine somme au titre du Ma’assèr, n’aura pas accompli la Mitsva (à concurrence de la somme donnée) et sera dans l’obligation de redonner le Ma’assèr. (4)

Kol Touv


1) Rama Yoré Dé’a chap.249
2) Radbaz sur le Rambam Hilkhote Matanote ‘Aniim chap.7 Halakha 13
3) Rambam idem ; Mordékhi Baba Batra chap. 494 ; Rane Nédarim 65b ; Rama chap. 257 par. 10 ; voir aussi Hahavate ‘Héssèd tome 2 xhap.19 alinéa 1
4) Comme il ressort de la Guémara Baba Batra 9b « Amar Irmya… »
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation