UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Vendredi 23 Juin 2017, Yom Chichi


377. Quitter son domicile avant Péssa’h
Posté par haïïïm le 18/03/2007 à 17:20:54
Bonjour,
A l'approche de Péssa'h, j'ai une question à laquelle je n'ai toujours pas réussi a répondre.
Cette année, nous avons choisi de voyager pour Péssa'h, et j'aurais aimé savoir si mon habitation ainsi que mes véhicules dont je ne vais pas me servir durant Péssa'h, devait être nettoyé.
Si oui, j'aurais aimé savoir s'il devait être fait de la même manière que si je passais Péssa'h chez moi, et si je devais faire la Bédikate 'Hamèts le lendemain ('Erèv Péssa'h). Nous allons sûrement partir avant l'heure de Bitoul, et arrivé après l'heure limite de possession de 'Hamèts, comment procéder au Bitoul.
Aussi, j'ai lu que si on vendait notre vaisselle pour Péssa'h dans le bue d'être racheté ensuite, celle-ci devait repasser au Mikvé.
J'aurais donc voulu savoir comment rédiger l'acte de vente, en précisant ce que je devais y inclure ou non.
Si vous pouviez dans le réponse me glisser une petite lettre type afin de ne pas faire d'erreur.

J'espère que vos réponses m'aideront a passer un Péssa'h Kacher Vésaméa'h.

Kol Touv.

Réponse donnée par Rav Yossef Loria le 06/03/2013 à 07:15:21
Chalom ‘Alékhèm,

La question d’une personne qui voyage avant la fête de Péssa’h, est une question très courante. C’est pourquoi, il convient de faire la distinction suivante :

Si une personne voyage plus de trente jours avant la fête de Péssa’h, elle n’a pas besoin de procéder à la vérification du ‘Hamèts (1), à moins qu’elle ait l’intention de retrouver sa demeure pendant Péssa’h (2). Il en est de même, s’il a l’intention de revenir avant Péssa’h, car on craint qu’il ne soit retardé au cours du voyage, et n’ait pas la possibilité de vérifier à son retour. Elle devra donc, procéder à la vérification avant d’entreprendre son voyage.
Si elle voyage dans le mois qui précède la fête de Péssa’h, elle devra procéder à la vérification du ‘Hamèts sans bénédiction, la veille de son départ à la lumière d’une bougie (3), ainsi que prononcer l’annulation du ‘Hamèts (4).
Cette vérification se fera dans son domicile et toutes ses dépendances (cave, garage, jardin etc.) ainsi que dans son véhicule ou tout autre lieu dont il est propriétaire ou locataire.
Si elle quitte sa demeure la journée du 14 Nissan, elle devra vérifier le ‘Hamèts, l’annuler, et le brûler avant son départ.
Dans tous les cas, elle devra prononcer l’annulation du ‘Hamèts une première fois lors de la recherche du ‘Hamèts, et une seconde fois le jour du 14 Nissan (5), bien qu’elle ne se trouve pas à proximité de son ‘Hamèts (6). Elle devra répéter cette formulation à trois reprises (7), et comprendre le sens de ses paroles afin que cette annulation soit authentique (8).

Toutefois, s’il vend le ‘Hamèts qui se trouve en sa possession (en vendant ou louant aussi les parties de la maison où se trouve le ‘Hamèts) (9) avant le 14 Nissan, il est permis de le rendre totalement quitte de la vérification du ‘Hamèts de cet endroit (10). Certains préconisent alors de vendre son ‘Hamèts le 13 Nissan (11), de manière à éviter qu’il ne possède du ‘Hamèts le 14 Nissan, et ne soit obligé de procéder à la vérification du ‘Hamèts que nos sages ont instauré le soir du 14 Nissan.

Tout ceci concerne seulement sa propre maison, mais s’il loue une demeure pour les fêtes de Péssa’h, ou s’il loue une chambre d’hôtel il faudra aussi faire la distinction suivante :

Si l’individu arrive à l’hôtel le 14 Nissan au soir (ou avant cette date), il devra procéder à la vérification du ‘Hamèts dans sa chambre d’hôtel avec bénédiction en dispersant dix morceaux de pain dans sa chambre, car cette chambre lui appartient comme sa véritable demeure (12).
S’il arrive à l’hôtel au cours de la journée du 14 Nissan (ou pendant la fête de Péssa’h), il devra s’assurer que le « Machguia’h » (le surveillant), ou toute personne pratiquante qui est responsable de ses actes, (13) a accompli la vérification du ‘Hamèts. Le cas échéant, il devra lui-même procéder à la vérification en prononçant la bénédiction s’il est certain que personne n’a vérifié sa chambre d’hôtel. Cette bénédiction devra être prononcée même s’il arrive au cours de la fête de Péssa’h (14).

ACTE DE VENTE DU ‘HAMETS

Le formulaire de l’acte de vente du ‘Hamèts figure dans le Kitsour Choul'hane 'Aroukh, fin de chapitre 115. Toutefois, il est fortement déconseillé d’effectuer la vente soi-même, mais seulement en présence d’une autorité rabbinique compétente ou par l’intermédiaire du formulaire du Rabbinat régional (15). En effet, il y a plusieurs manières d’accomplir une acquisition, et si la vente n’est pas effectuée correctement selon les conditions requises (16), il est à craindre qu’elle ne soit pas agréée selon la loi juive. Le propriétaire transgresse alors l’interdiction de voir et de posséder du ‘Hamèts, et il est interdit d’en profiter pour toujours après Péssa’h (17). Il est permis de désigner une tierce personne pour effectuer la vente devant une autorité rabbinique.

VENTE DU RÉCIPIENT DANS LEQUEL LE ‘HAMETS EST DÉPOSÉ

Comme vous le remarquez judicieusement, il convient de vendre seulement le ‘Hamèts qui se trouve sur le récipient et non l’ustensile lui même, car alors, l’ustensile devra subir une immersion au Mikvé (18) (comme tout ustensile d’un non Juif constitué de fer ou de verre acquis par un Juif) (19). On ne récitera pas de bénédiction pour cette immersion. Si cette mesure n’a pas été mentionnée dans l’acte de vente, certains permettent de ne pas procéder à l’immersion de ces ustensiles (20).


Si une personne quitte son domicile dans les 30 jours qui précèdent la fête de Péssa’h, et a l’intention de retrouver sa demeure seulement après la fête, elle pourra vendre sa maison devant une autorité rabbinique et sera quitte de la vérification du ‘Hamèts (ainsi que du ménage de Péssa’h). Elle accomplira la vérification du ‘Hamèts à l’hôtel dans lequel elle passera ses fêtes de Péssa’h.

A NOTER : vous pourrez trouver les détails de toutes les lois concernant Péssa’h dans notre dossier « Péss'ah : La Halakha de A à Z » Pour y accéder cliquez ici

Péssa’h Kachèr Vésaméa’h.
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation