UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 18 Aout 2018, Yom Chabbate


358. Se laver à l’eau chaude pendant le Yom Tov
Posté par moché le 05/02/2007 à 10:59:47
Peut-on considérer de nos jours, que se laver est "Hanaa Hachava Lékol Néfèch". Ainsi il serait permis de se laver tout le corps à l'eau chaude pendant le Yom Tov?

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 07/03/2007 à 22:57:32
Il est tranché dans le Choul'hane ‘Aroukh (1) : « Il est permis pendant « Yom Tov » de chauffer de l’eau pour s’en laver les mains (ou les pieds ou le visage), mais pas pour se laver le corps entier, même si on le lave membre après membre ».

En effet, pendant le Yom tov, certains travaux ne sont permis que si le résultat qu’ils engendrent répond à un besoin universel et non pas à celui d’une minorité plus délicate ou plus précieuse que la moyenne.

Ainsi, il est interdit de se laver le corps entier, étant donné que cette manière de faire n’est pas considérée comme étant « Chavé Lékhol Néfèch », c'est-à-dire qu’il s’agit d’un plaisir superfétatoire, n’étant pas apprécié ou même désiré par tout un chacun.
En revanche, en ce qui concerne le visage, les mains et les pieds, chacun sait apprécier ce plaisir au même degré.

Il apparaît donc que ne serait-ce que pour se rincer, on ne peut faire chauffer de l’eau pendant Yom Tov pour se laver tout le corps.

Par contre, il sera permis de se laver, le corps tout entier avec de l’eau qui a été chauffée avant l’entrée de la fête. Mais ceci, uniquement en dehors d’un bain public. (2)
En effet, dans un bain public, il est même interdit de se laver les mains et le visage, de crainte que l’on en vienne à se laver le corps entier (3).

Les décisionnaires (4) font remarquer qu’il est non seulement interdit de chauffer de l’eau pour se laver le corps entier, mais il est également interdit de chauffer une quantité d’eau qui serait suffisante pour se laver le corps entier.
C’est ainsi qu’a tranché le Choul'hane ‘Aroukh.

Le Rama considère quant à lui que : « certains avis interdisent dans tous les cas, et telle est notre coutume ». C'est-à-dire que ces avis interdisent de se laver le corps entier avec de l’eau chaude, même si elle a été chauffée la veille du Yom Tov.

En revanche, même d’après cet avis plus stricte, il sera permis de se laver le corps un membre après l’autre, ainsi que de chauffer de l’eau pour s’en laver (uniquement) le visage, les mains et les pieds. De même, il sera permis de chauffer de l’eau pour laver un seul membre du corps. (5)

Venons en maintenant à votre question plus précisément.
A savoir que de nos jours, la majorité des hommes et femmes possèdent une salle de bain ou tout au moins une douche. Ainsi, il semblerait que l’homme en général soit devenu plus délicat et que prendre un bain ou une douche soit devenu une chose courante pour tous et donc un comportement qui est « Chavé Lékhol Néfèch » (apprécié par tous de la même manière). A ce titre, il aurait du être permis, à notre époque de chauffer de l’eau pendant le Yom Tov afin de se laver tout le corps.

Le Rav Chlomo Zalman Auerbach Zatsal (6) s’est effectivement interrogé à ce sujet et n’a finalement pas pus permettre.

Le Chémirate Chabbate Kéhilkhata (7) relève également ce problème, mais ne s’est pas montré plus permissif.


Les Séfaradim, peuvent se laver le corps entier avec de l’eau chaude réchauffée avant le jour de fête.
Les Akhkénazim ne pourront le faire qu’en lavant chacun des membres, successivement l’un après l’autre.

Kol Touv


1) Ora’h ‘Haïm 511, 2
2) Choul'hane ‘Aroukh idem
3) Michna Béroura 9
4) cf. Michna Béroura 10
5) Béèr Hétèv début de citation « Védine »
6) Choul’hane Chélomo chap. 511, note 3
7) chap. 14, par. 7-11-12 et note 21
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation