UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Vendredi 25 Mai 2018, Yom Chichi


355. Comment faire en cas d’ovulation précoce.
Posté par ELBAZ le 02/02/2007 à 09:59:33
Bonjour

Ma femme ovule 5 jours avant le Mikvé. Que peut on faire ? Cela fait 6 mois que cela dure, c'est une épreuve difficille.

Nous avons peur d'aller voir la gynéco qui nous avait donné un traitement il ya 1 ans. Ma femme a fait une fausse couche et en plus ce traitement la rendait Nidda 3 semaines. Donc nous ne savons plus quoi faire !
Nous avons deja un enfant , de 3 ans.
Notre Emouna est mise a rude épreuve

Avec mes remerciement , existe il des traitements naturel sans endommager le cycle ?

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 16/02/2007 à 11:16:51
Le cas d’une ovulation précoce que vous évoquez n’est pas rare et il n’y a aucune raison de perdre l’espoir.
Il est indispensable, dans un premier temps de bien comprendre la nature du problème si l’on veut le traiter efficacement.
Pour ce faire nous avons pris conseil auprès du Docteur Amar de Marseille (Gynécologue de renom et versé dans ces problèmes Halakhiques de surcroît).

Nous vous rapportons la lettre qu’il nous a fait parvenir :

Une question est souvent posée par des couples ayant des difficultés à avoir un enfant :
« Mon Mikvé a lieu après l’ovulation, comment régler ce problème » ?

(1) Tout d’abord, quelques précisions utiles concernant la physiologie de l’ovulation pour répondre :
- L’ovulation survient à un moment précis dans le cycle mais ce moment peut varier d’un cycle à l’autre et d’une personne à une autre.
- On peut remarquer de nos jours que l’ovulation est, de façon relativement fréquente, variable chez une même personne d’un cycle à l’autre, engendrant ce que l’on appelle des cycles irréguliers (durée du cycle variable entre 26-27 jours et 32-35 jours).
- Il faut savoir que dans l’espèce humaine, lorsque l’ovulation a lieu, les règles surviennent toujours 14 jours après si il n’y a pas de grossesse. Pour un cycle par exemple de 28 jours, l’ovulation a lieu environ donc 14 jours après le début des règles (+ 14 jours après l’ovulation =28 jours). Pour un cycle de 32 jours (on compte le cycle depuis le premier jour des règles franches jusqu’au premier jour des règles franches suivantes), l’ovulation a donc lieu 17-18 jours après le début des règles.
- Une fois que l’ovule a été émis, il ne « vit » que quelques heures, ce qui explique que si le Mikvé (première relation) a lieu après l’ovulation (+ de 10-15 heures après), il n’y a pas de fécondation en principe possible.
- Il est important avant d’affirmer que l’on ovule avant le Mikvé, d’avoir déterminé avec le plus de précision possible le moment de l’ovulation, et ce sur plusieurs cycles (par courbe de température bien faite et/ou test ovulatoire par exemple) et pas seulement sur un cycle.

(2) Pour répondre a présent à la question, compte tenu des précisions que nous avons apporté :
- Il est possible de voir l’ovulation survenir parfois avant le Mikvé et parfois après, pour la même personne.
- Une fois que l’on a pu déterminer sur plusieurs cycles que l’ovulation survient le plus souvent avant le Mikvé, on traite de la façon suivante :
a) On essaie dans un premier temps de raccourcir le plus possible les règles qui dans ces cas dépassent 6-7 jours et on les ramène à 5 jours au plus
b) On essaie ensuite dans un deuxième temps, si la première solution est insuffisante (ovulation trop précoce) ou sans effet, de reculer l’ovulation
c) Il faut noter que l’ultime recours, dans certains cas rare consistera, après consultation d’une autorité rabbinique compétente, à déplacer le Mikvé en suivant scrupuleusement les prescriptions de la Halakha.

(3) Dans notre expérience personnelle, lorsqu’un couple consulte pour ce genre de problème, nous avons remarqué les éléments suivants :
- On attribue trop vite le problème au Mikvé et à une ovulation précoce. Ce phénomène est bien moins fréquent qu’on le pense et une vraie stérilité qui serait liée uniquement à ce problème est peu fréquente, et on le voit par le fait que ce problème est assez aisément traité alors que la stérilité persiste et demande d’autres explications.
- 60 à 65% des couples où tout est normal ont un enfant dans la première année de leur mariage. 80 à 85% après 18 mois de rapports sans précautions. Ce qui veut dire qu’il ne faut sûrement pas se précipiter dès le troisième mois après le mariage.
- Beaucoup de médecins ont tendance à attribuer les difficultés apparentes à obtenir une grossesse à la pratique de cette Mitsva, qu’ils ne comprennent pas et qui semble du premier abord compliquer les choses…

Ceci dit, voici quelques méthodes naturelles employées pour régulariser le cycle des menstruations (À choisir parmi l’une d’entre elles):

1) Deux cuillers à soupe de citron pressé à jeun le matin du début des règles jusqu’au Mikvé
2) Un tiers de verre de jus de citron pressé et deux tiers de verre d’eau à boire au courant de la journée (environ toutes les deux heures) du début des règles jusqu’au Mikvé.
3) Faire une Crème avec un jaune d’œuf, une cuiller à café de miel et deux cuillers à café de cacao amer que l’on mélangera à un verre de lait bouilli.
A boire à jeun pendant trois jours à partir du quatrième jours des règles.

Il est important de noter que tout ce qui a été rapporté jusqu’ici est une généralité concernant des cas classiques.
Etant donné que vous avez déjà suivi un traitement qui s’est soldé par une fausse couche, il semble indispensable de consulter un gynécologue qualifié qui de préférence, a une connaissance de la Halakha.
A cette fin nous vous transmettons par e-mail les coordonnées du Docteur Amar qui répondra à votre appel.

Kol Touv
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation