UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Lundi 20 Mai 2024, Yom Chéni

28. Prier lentement
Posté par Benjamin le 23/01/2006 à 22:50:34
bonjour, existe t il une duree limiter pour faire la amida ? c est a dire est ce que si je prie ma amida et que l officiant a commencer la repetition je dois me hater de finir ma amida ? est ce que si en priant a mon rythme je rate completement la repetition et ce systematiquement - dois-je revoir mon rythme a laquel je prie ma amida? quel est le plus important la amida individuel ou la repetition ?
Merci.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 25/01/2006 à 19:06:15
Il n’y a pas de limite de durée pour la ‘Amida.
Bien qu'il soit toujours préférable de répondre à la « Kédoucha », vous pouvez, si cela peux vous aider à vous concentrer, allonger votre prière même si vous terminez après la « Kédoucha » (1).

Il est par contre très important de commencer la ‘Amida en même temps que les autres (2). Il faudra s’arrêter, se taire et se concentrer sur ce que dit l’officiant au moment de « Kédouchah », « Kadich » et « Barékhou » (3). Vous serez, alors considéré comme si vous aviez répondu (4).

Si vous êtes Séfarade, vous avez la possibilité, pour la prière du matin (si vous pensez que cela vous permettra d’arriver à temps pour répondre à la Kédouchah), de commencer la ‘amidah avant les autres fidèles, alors que l’officiant se trouve à « Emet véyatsiv » (5)

Kol Touv


1)‘Aroukh Hachoul'hane, Orah ‘Haïm 109, 5 – Avné Ichpa au nom du Rav Eliachiv. (voir également, à ce sujet, le Biour Halakhah chap. 109, « Hanikhnass »
2) Michnah Bérourah chap. 66, alinéa 35.
3) Choul’hane ‘Aroukh, Orah ‘Haïm 104, 7 et Michna Béroura chap. 104, alinéa 26.
4) Michna Béroura chap. 104, alinéa 28.
5) Yabi’a Omer
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation