UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Lundi 20 Novembre 2017, Yom Chéni


23. Foulard ou perruque?
Posté par STEVE le 23/01/2006 à 14:31:41
Quelle est la source precise dans la thora de se couvrir la tete pour une femme?
Qu'est il conseiller de mettre foulard ou perruque car certains l'autorisent et d'autre pas?
pourquoi certaines femmes laissent apparaitre deux doigts devant et derrier et d'ou elles tirent cette coula ?MERCI

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 23/01/2006 à 22:32:24
La Guémara (kétouvote 72a) cite le verset de la parachah Nasso (Nombre 5, 18 ) «et il découvrira la tête de la femme » et en déduit que le fait de sortir (pour une femme mariée, veuve ou divorcée) la tête découverte, dans le domaine public, est une interdiction de la Tora (1)
Rachi sur place, explique que du fait qu’il est écrit « et il découvrira la tête de la femme » nous indique que jusque là sa tête était couverte.

Ainsi a été tranchée la halakha dans le Rambam (2), le Tour et le Choul’han ‘Aroukh (3).

Il est préférable de porter un « kissouï roch » (foulard, chapeau),à condition que tous les cheveux soient couverts. Toutefois, si cela pose des problèmes, au niveau du travail par exemple, ou si cela engendre des tensions dans le couple, il est possible de porter une perruque,à condition qu’elle soit reconnaissable (cheveux naturels ou raie blanche à éviter).

Il est exact qu’il existe un minhag de laisser découvert, du coté du front , une partie des cheveux sur une épaisseur de un ou deux doigts. Cela trouve sa source dans certains décisionnaires (4) qui permettent de lire le « Chéma’ Israël » devant une femme qui aurait pris l’habitude de laisser dépasser de son couvre chef quelques cheveux difficiles à rentrer. A noter que le Zohar (parachat Nasso) est particulièrement pointilleux à ce sujet.

Kol Touv


1) voir entre autre Méïri (Ketouvot page 311)
2) Hilkhot Ichout chap. 24, halakhah 12
3) Even Ha’ézèr chap 21,par.2 et chap.115, par.4.
4) Rachba (bérakhot 24a) rapporté dans le bét Yossef (Ora’h ‘Haïm chap.75) et Rama (id. par.2)
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation