UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 23 Juin 2018, Yom Chabbate


183. Le déterminisme pour un juif et pour un converti
Posté par lea5 le 24/07/2006 à 18:14:06
Bonjour,
J'aimerais savoir comment est déterminé le Mazal d'un ou d'une converti(e), sachant qu'on dit que tout est déterminé avant la naissance pour les personnes nés juifs?
Merci

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 15/08/2006 à 07:28:55
Si vous aviez lu notre charte, vous auriez vu qu’il est clairement stipulé que nous ne répondons qu’aux questions de « Halakha », c’est à dire tout ce qui concerne la loi juive.
Cela exclue les questions d’étude pure ou d’éthique de morale etc.

Quant à votre question, sachez que c’est exactement le contraire.
Nos Sages (1) nous enseignent : « Én mazal lé Israël » ce qui signifie que le peuple d’Israël ne subit pas l’influence des astres. En d’autres termes, il n’y a pas de déterminisme pour le peuple d’Israël.
En vérité, il existe une influence astrale même pour d’Israël, mais chaque juif a, par ses actes et son comportement, la possibilité de s’élever au dessus du déterminisme et d’infléchir les événements. (2)

La conversion pour un « Guér » (converti), est considérée comme une nouvelle naissance. A cette occasion il reçoit un âme nouvelle qui fait de lui une « Bérya ‘Hadacha » (une nouvelle créature).
A partir de cet instant il a le statut de juif a part entière ; même en ce qui ce concerne le sujet du déterminisme.

Kol Touv


1) Guémara Chabbat 156 a et Guémara Nédarim 32 a
2) Voir Rachi début de citation « Én mazal lé Israël » dans Guémara Chabbat 156 a, qui explique que par le pouvoir de la prière et le mérite de ses actes chacun d’entre nous peut changer son destin pour le bien. Voir aussi Tossefote, début de citation « Én mazal lé Israël » même endroit.
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation
  • 183. Le déterminisme pour un juif et pour un converti