UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 15 Juin 2024, Yom Chabbate

164. Prier sans chaussettes
Posté par collel le 27/06/2006 à 11:16:00
Bonjour à tous les Rabbanim,

Je voudrais savoir si le fait de prier avec des sandales sans chaussettes pose un problème. n'est-ce pas un manque de Kavod ?
Je vous remercie.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 14/07/2006 à 10:23:52
Au moment de la Prière et tout particulièrement au moment de la « ‘Amida », il convient d’être vêtu de façon honorable comme quelqu’un qui se tient devant un roi.
Nos ‘Hakhamim le déduisent du verset suivant : « Ikone likrate élokékha Israël » (prépare toi Israël, quand tu te présente devant ton D.) (1).
De même, il est rapporté dans le Choul’hane ‘Aroukh (2) : « la prière remplace le sacrifice » ; C’est pourquoi il convient d’avoir de beaux vêtements réservés à la prière comme c’était le cas chez les Kohanim qui avaient des vêtements particuliers (pour accomplir leurs services).

Par conséquent, il convient qu’au moment de la prière, un homme soit revêtu de vêtements propres et convenables qui couvrent tout son corps. Il est donc nécessaire de prier avec des pantalons longs, des chemises à manches longues et des chaussettes. Voir en particulier le Choul’hane ‘Aroukh ( Ora’h ‘Haïm chap. 91 par. 5) qui interdit en règle générale de prier sans chaussettes.

Ces vêtements devront à priori permettre de se présenter devant un roi (ou une notabilité), ou au moins être un vêtement que l’on revêtirait dans la rue en public.
Cela exclu donc entre autre de faire la prière en pyjama ou en sous vêtements. (3)

Toutefois, dans une région ou l’habitude serait ( à cause des conditions climatiques, entre autres) de se vêtir avec des pantalons courts, des manches courtes ou bien avec des sandales sans chaussettes, on peut être tolérant et permettre de faire la prière ainsi vêtu. (4)

Kol TouV


1) Guémara Chabbat 10a et Bérakhote 25a, Rachi début de citation « Aval ». Voir également le Rambam Hilkhote Téfila chap. 5 Halakha 5 qui l’apprend du verset : « Hichta’havou lachèm béhadrate kodèch » (prosternez vous devant D. dans une sainte magnificence). Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap. 91 par.2
2) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap. 98 par.4
3) Michna Béroura chap. 91 alinéa 11 et 12, Rambam Pirouch Hamichnayote Bérakhote chap. 9
4) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h Haïm chap. 91 par. 5 et Michna Béroura alinéa 13 ; Choute Iguérote Moché tome 3 chap. 68 ; Choute Yé’havé Da’ate tome 4 chap. 8 ; Rambam Hilkhote Téfila chap. 4 Halakha 5
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation