UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Mardi 20 Février 2018, Yom Chelichi


161. Que faire du Nom d'Hachèm écrit au tableau ?
Posté par BINYAMINE le 20/06/2006 à 13:45:28
Bonjour, si un éléve a écrit le Nom d'Hachèm au tableau que faut-il faire ? Qui peut l'effacer?
Merci

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 16/07/2006 à 12:55:16
Le Choul'hane ‘Aroukh énonce les sept Noms d’Hachem (de D .) qui, une fois écrits, ne peuvent être effacés, même partiellement (1). Toute écriture sacrée qui ne peut être effacée ( Chémote Hakdochim Chéénam Nim’hakim), et qui se trouvera ne plus être utilisable, devra être mise à la Guéniza (conservation des livres et écrits de Tora, généralement en les enterrant).

Par contre, si Son Nom a été écrit sous forme de deux fois la lettre Yod, il faudra éviter de l’effacer. En cas de grande nécessité, il sera néanmoins possible de l’effacer (2). Il sera également possible de s’en débarrasser sans devoir les déposer à la Géniza, mais il faudra veiller à le faire de manière respectueuse (3).

Si le Nom d’Hachem a été écrit, tel qu’il est traduit en français (D…), ou dans une quelconque langue étrangère, il sera permit de l’effacer (4).

Outre les sept Noms d’Hachem, les autres synonymes de Son Nom, bien que recelant une certaine Kédoucha (sainteté), ne nécessitent néanmoins pas d’être conservés à la Géniza, et peuvent être jetés. Il faudra tout de même veiller à ne pas en faire un Tachmich Bizayone (un usage dénigrant), ni s’en débarrasser de manière non respectueuse (5). Ces Noms sont : Hachem, Hakadouch Baroukh Hou, Hachem Ytbarakh, la lettre Dalète, ainsi que Béssyata Dichmaya, Bé’ézrate Hachem, Im Irtsé Hachem, Baroukh Hachem (6).

Malgré cela, certains sont d’avis que même l’un de ces Noms (Bé’ézrate Hachem) une fois écrit, ne pourra être effacé (7). A plus forte raison, s’il s’agit de l’un des sept Noms, même s’il n’a été écrit que de manière provisoire – telle que l’écriture au tableau – ne pourra être effacé (8).

Dans un tel cas, l’écriture et son support devront être conservés à la Géniza. Pour cela, il faudra scier dans le tableau. Une autre possibilité – applicable pour une écriture (sur un tableau) à la craie - consistera à camoufler le Nom d’Hachem, sans y toucher, et sans y appliquer de colle ou de matériau pré collé. Avec le temps, l’écriture se désagrègera d’elle-même.


Kol Touv


(1) Choulkhane ‘Aroukh, Yoré Dé’a chap.6 par. 9 et 10.
(2) Voir le Rama, Yoré Dé’a chap. 276 par. 10, Chakh ad. loc. alinéa 14. Voir aussi le Bi’our Hagra, ad. loc. alinéa 24.
(3) Iguérote Moché, Yoré Dé’a tome 2 chap. 138
(4) Chakh, Yoré Dé’a chap. 179
(5) Voir ‘Aroukh Hachoulkhane, Yoré Dé’a chap. 276 par. 28.
(6) Guinezé Hakodèch chap. 7 par. 5.
(7) Choute Har Tsvi, Yoré Dé’a chap. 234.
(8) Choute Tachbèts, tome 1 chap. 2, rapporté par le Pit’hé Téchouva, Yoré Dé’a chap. 283 alinéa 2. Voir aussi le Chakh, Yoré Dé’a chap. 276 alinéa 12, le Choute ‘Ein Yts’hak Ora’h ‘Haïm chap. 5, le Choute Yabi’a Omère, tome 4 Yoré Dé’a chap. 20 et 21
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation
  • 161. Que faire du Nom d'Hachèm écrit au tableau ?