UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Jeudi 16 Aout 2018, Yom 'Hamichi


16. Fin du deuil et Yartsaïte la première année
Posté par moshe le 23/01/2006 à 13:15:05
Mon père est decedé le 11 hechvan (13/11/2005) enterre le 13 hechvan.
quand est ce que le deuil se termine?
- 11 mois c est a dire le 11 tichri comment cela se passe par rapport au mois de tichri: le quadich , la visite au cimetière.....
merci de me renseigner sur ce sujet.

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 12/02/2006 à 22:39:14
Le jour du « Yartsaït » (Anniversaire du décès) est fixé par rapport au jour du décès, et non par rapport au jour de l’enterrement, même la première année.(1) Ce sera donc le 11 ’Hechvan 5767 (2 novembre 2006).

Il est, par contre important de continuer à suivre toutes les lois concernant l’endeuillé jusqu’à la date anniversaire de l’enterrement c’est à dire le 13 ‘Hechvan (car le deuil dure 12 mois pleins et commence le jour de l’enterrement).(2)

Quant au Kadich il existe beaucoup de minhaguim. Nombreux sont ceux (originaires d’Afrique du nord), qui arrêtent le Kadich à la fin du onziéme mois et le reprennent une semaine plus tard jusqu’au «Yartsaït» inclus.
Il est bon de dire la « Haftarah » le Chabbat qui précède le «Yartsaït» (sinon de monter septième à la Torah et de dire Kadich) (3) et prier en tant qu’officiant le « Motsaé Chabbat » (4)
Le «Yartsaït», il faut monter troisième à la Torah et dire Kadich. Si c‘est possible, on sera officiant pour les trois prières.
Il est recommandé de jeûner ce jour si cela n’est pas trop dur et n’entraîne pas une baisse de l ‘étude de la Torah.(5)
On va au cimetière avec minian pour y dire le kadich.
On allume une veilleuse de 24 heures.
Il faut augmenter la Tsédakah ce jour la et l’étude de la Torah toute l’année.

La veille du «Yartsaït», entre « Min’ha » et « ‘Arvit » on organisera une étude de Michnayote commençant par les lettres du nom du défunt : son prénom- ben- le prénom de sa mère ; et les quatre dernières michnayote du septième chapitre du traité de « Mikvaote » ; puis kadich des Rabbananne. Ce sera suivi d’une « Séoudah » (repas) pour permettre à l’assistance de faire des bénédictions (Mézonote, Ha’ets, Haadamah, Chéakol) pour l’élévation de l’âme du défunt.

Certain on l’habitude d’organiser aussi une étude et une séouda la veille de la fin du onzième moi.

Kol Touv


1) Majorité des décisionnaires, Rama Yoré Dé’a Chap. 402, Yalkout Yossef Tome 7 Chap. 22 par. 3
2) Michnah Berourah Chap. 568 alinéa 44 au nom du Chakh et Eliahou Rabba ; Yalkout Yossef Id.
3) Birké Yossef Chap. 284 alinéa 1
4) Gécher Ha’haïm Chap. 32 par. 2
5) Yalkoute Yossef Tome 7 Chap. 22 par. 12
 

Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation