UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Lundi 11 Décembre 2017, Yom Chéni


148. Fleurir la Synagogue à Chavou’ote
Posté par NANAR le 05/06/2006 à 23:23:23
Peut-on considerer une décoration qui sert à une Mitsva comme celle d'embelir la synagogue à Chavou'ote comme Mouktsé (à yom tov ou Chabbate ) et d'interdire de la déplacer, comme on le fait pour les décorations de la Soukka pendant Yom Tov et Chabbate ?

Réponse donnée par Rav Michael Kottek le 20/05/2015 à 10:54:02
Il existe effectivement une notion de « Mouktsé » (objets qu’il est interdit de déplacer le Chabbat ou le Yom tov) concernant des objets qui ont été consacré à la réalisation d’une Mitsva. C’est le cas du Loulav, des bois servant à la construction de la Soukka, des guirlandes ou des fruits servant à sa décoration.(1)

Les fleurs, feuillages et guirlandes servant à décorer les synagogues, à l’occasion de la fête de Chavou’ote, ne sont pas véritablement des objets de Mitsva et donc ne peuvent être considérés comme Mouktsé.

Par contre à Soukkote, ces mêmes objets sont utilisés pour embellir la Soukka et font partie de celle-ci, qui elle même, est une Mitsva.

Le Minhag de décorer la synagogue avec des plantes à Chavou’ote est évoqué par le Rama (2)
Le Maguèn Avraham (3), qui aborde ce sujet, n’évoque à aucun moment que ces plantes puissent être « Mouktsé » en tant que décoration (donc à cause de la Mitsva, comme c’est le cas dans la Soukka). Au contraire il rapporte le Minhag de les disposer pendant le Yom Tov lui-même.

Par ailleurs le ‘Hok Ya’acov (4) évoque un autre Minhag rapporté par le Chla Hakadoch, consistant à apporter des plantes odorantes à la synagogue pendant la fête de Chavou’ote.
Il précise qu’il fallait attendre après la prière de la « ‘Amida » pour le faire, car seulement à ce moment là on peut dire la bénédiction sur les plantes odorantes.
Il s’agit donc ici d’une autre habitude de se servir des plantes à Chavou’ote (et pas seulement de les utiliser comme décoration).

Kol Touv


1) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm 638-1,2
2) Ora’h ‘Haïm chap. 494 par ; 3
3) Le Maguèn Avraham Ora’h ‘Haïm 494-5
4) ‘Hok Ya’acov 494-7
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation