UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Dimanche 14 Juillet 2024, Yom Richone

107. Faire de la gymnastique le Chabbate
Posté par janine le 05/05/2006 à 13:44:44
Bonjour, a-t-on le droit de faire de la gymnastique chez soi le chabbat ? Merci

Réponse donnée par Rav Meir Cahn le 11/05/2006 à 00:58:41
Le Talmud nous enseigne, qu’il faut s’abstenir le Chabbat, de faire de l’exercice (1).

Le Rabbénou ‘Hananèl explique qu’il s’agit « d’étendre et de plier les bras, en avant et en arrière, ainsi que les jambes, sûr les cuisses. Ceci amène le corps à s’échauffer et à suer, et est une forme de thérapie. C’est donc interdit » (2).

C’est de la même manière que le Rambam explique cet interdit : « faire des mouvements ou de la marche, avec virulence, jusqu’à en être fatigué et en suer. Car il est interdit de s’exercer le Chabbat jusqu’à en transpirer, ceci étant une forme de thérapie » (3).

C’est donc l’effort, qui fait transpirer, qui est interdit, puisqu’il a un effet guérisseur. Et c’est de cette manière que le Choul’hane ‘Aroukh énonce cette Halakha (4).

Les exercices d’athlétisme et de musculation sont également à proscrire (5).

Le Rama écrit que la promenade est licite (6). Néanmoins, si celle-ci est destinée à nous faire faire de l’exercice, pour ses bienfaits thérapeutiques, les avis sont partagés (7).

Une exception cependant : les adolescents, pour qui courir et sauter est un agrément. Pour eux, cette forme d’exercice ne sera pas à proscrire (8). Le Rav C. Z. Auerbakh zatsal écrit, qu’il en va de même pour les adultes qui prennent plaisir à faire de l’exercice, telle que la gymnastique du matin (qui n’est destinée qu’à « défouler » le corps) (9).

Notons malgré cela, que la course (ou la gymnastique) pratiquée pour maintenir la forme, ou pour la renforcer, reste interdite (7)et(10).

Kol Touv.


1) Michna, Chabbat 147a : « Ein Mit’amlin », qui se traduit donc tel que ci-dessus mentionné.
2) Ad. loc. 147b.
3) Rambam, Hilkhote Chabbat, chap. 21 par. 28.
4) ‘Ora’h ‘Haïm, chap. 328, par.42. Voir aussi le Biour Halakha, ad. loc.
5) Chout Tsits Eti’ezère, tome 12 chap. 45.
6) ‘Ora’h ‘Haïm, chap. 301, par. 2.
7) Voir le Michna Béroura, ad. loc. alinéa 7.
8) Choul’hane ‘Aroukh, ad. loc.
9) Choul’hane Chélomo, Ora’h ‘Haïm chap. 328 alinéa 66.
10) Chout Mélamède Lého'ile, Ora'h 'Haïm chap. 53.
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation