UniversTorah      Questions aux  Rabbanim      Médiathèque &  Playlist   
Retour à l'accueil du site principal
    Samedi 25 Février 2017, Yom Chabbate


1042. Ajouter de l'eau froide dans un café le Chabbate
Posté par gabriel le 30/11/2014 à 21:38:20
Chalom ouvraha. Le Chabbate ai je le droit de verser de l'eau froide dans mon café d'eau chaude ? Toda raba Rav. Gabriel Ghenassia

Réponse donnée par Rav Aharon Bieler le 14/12/2014 à 20:15:36
En versant de l'eau froide dans de l'eau chaude, ou inversement on peut en effet craindre de "cuire" l'eau froide ce qui est l'un des trente neuf travaux interdit par la Torah le Chabbate.

Il existe un principe général concernant la possibilité de mélanger de l'eau chaude et de l'eau froide pendant le Chabbate. Ce principe est exprimé dans le langage de nos Maitres par l'expression : "Tataa Gavar", littéralement : " Le bas (les eaux qui sont en bas) l'emporte". (1)

Ce qui signifie qu'il est permis de verser de l'eau chaude, même provenant d'un "Kéli Richone" (récipient dans lequel on a fait chauffer l'eau sur le feu) dans un autre récipient contenant de l'eau froide (l'eau froide qui se trouve en bas refroidissant au fur et à mesure l'eau chaude versée sur elle). Il serait donc permis, selon ce qui précède, de verser directement de l'eau chaude par le robinet d'une "bouilloire de Chabbate" dans un verre contenant de l'eau froide. (2)

Toutefois, certains décisionnaires (3) ne permettent cette opération que dans le cas ou l'eau contenue dans le verre et en quantité suffisante ( c'est à dire en majorité par rapport à l'eau chaude) pour ne pas être cuite instantanément par le jet d'eau chaude (surtout si le débit du jet est important).

Il convient de suivre cette opinion. (4)

Par contre, il est interdit de verser de l'eau froide dans un "Kéli Richone", même si l'on a préalablement retirer celui ci du feu (Tant que la température de l'eau est égale ou supérieure à 42 degrés). En effet dans ce cas, l'eau froide se réchauffe très rapidement et risque d'atteindre la température de "Yad Solédèt Bo" (42 degrés environ) et d'enfreindre l'interdiction de cuire pendant le Chabbate (5).

Les cas de figures abordés jusqu'ici ne concernent que l'eau chaude provenant d'un "Kéli Richone" ou de l'eau froide versée dans un "Kéli Richone".

Par contre en ce qui concerne le "Kéli Chéni" ( Deuxième ustensile qui a reçu l'eau chaude du "Kéli Richone"), la règle de base est différente.
En effet on a pour principe : "Kéli Chéni Éno Mévachel" (Le Deuxième ustensile ne cuit pas). C'est à dire que l'eau chaude, même au dessus de 42 degrés, se trouvant dans un "Kéli Chéni" n'a pas le pouvoir de cuire (6). Tossefote explique que du fait que les parois de l'ustensile sont froides, l'eau chaude qu'elles reçoivent va se refroidir rapidement et n'a plus la potentialité de cuire.

Par conséquent, après avoir verser de l'eau chaude d'une bouilloire dans un verre, il est permit d'y rajouter de l'eau froide. (7).
Ceci même si l'eau contenue dans le verre (en l'occurrence le café) est à une température supérieures à 42 degrés et si l'eau froide rajoutée est en faible proportion par rapport à l'eau chaude.

Attention, si on a rempli le verre, non pas en versant l'eau de la bouilloire, mais en la puisant directement dans celle ci avec le verre, le verre prend alors (d'après certains avis) le statut de "Kéli Richone" avec toutes les règles qui s'y rapportent. (8)

A noter enfin que la règle "Kéli Chéni Éno Mévachel" (Le Deuxième ustensile ne cuit pas) ne s'applique pas à une catégorie d'aliment qui cuisent très facilement tel que les œufs ou le thé. (9)


On peut sans problème rajouter de l'eau froide dans un verre contenant du café préparé avec de l'eau chaude versée de la bouilloire, mais non pas puisée en plongeant le verre dans la bouilloire.


1) Guémara Péssa'him 76a, Choul’hane ‘Aroukh Yoré Dé'a chap 91, par.4 et chap 105, par. 3
2) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap318, par.11
3) Tossefote Chabbate 42a, Maguen Avraham et Péri Mégadim rapportés par le Michna Béroura chap 318 alinéa 79
4) Voir Yalkoute Yossef Chabbate tome 3 chap 318, par. 44
5) Voir toutefois le Rama chap318, par.12 qui permet quand certaines conditions sont réunies
6) Guémara Chabbate 39b et Rachi sur place
7) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap 318, par.13 et Michna Béroura alinéa 87; Yalkoute Yossef Chabbate tome 3 chap 318, par. 46
8) Michna Béroura alinéa 87
 
Navigation Rapide
Pour se déplacer entre les questions, nous vous proposons un accès facile à la navigation